×
Publicités
Publié le
13 oct. 2009
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les créateurs scandinaves font vibrer la mode enfantine

Publié le
13 oct. 2009

Quand il s’agit de confort et d’accessibilité les Scandinaves n’ont pas leur pareil. Ce sont ces pays du nord de l’Europe qui ont vu naître Ikea et H&M. Des enseignes qui avec leur rapport qualité/prix ont « révolutionné » les modes de consommation. Et la mode pour enfants n’est pas en reste ; en effet, les créateurs venus du froid savent faire rimer confort, qualité, éthique et mode.


Collection Shampoodle automne-hiver 2009/2010

« Le confort est une notion absolument essentielle pour les créateurs scandinaves. Il ne s’agit pas de déguiser les enfants, mais de leur permettre d’être à l’aise, de bouger, de jouer », explique-t-on du côté de Chic Closet, un bureau de presse et showroom spécialisé dans les griffes scandinaves pour enfants.

Le confort est justement au centre des préoccupations du couple de suédois Helene Stevenberg et Jacob Wästberg et de leur griffe Shampoodle (contraction de shampooing et caniche en anglais) fondée en 2006. Au programme : des lignes confortables, « jamais classiques mais souvent basiques » pour les 0 à 6 ans. Sans oublier leur pièce phare : le jogging (existe pour adultes). Le souci de fonctionnalité est également présent chez la Suédoise Franka. Une marque créée en 2006 par Fanny Sundgren qui propose pour les filles et garçons de 0 à 8 ans des vêtements classiques et confortables qui se déclinent dans un large le choix des tissus, dont la laine et le coton bio.


Collection Franka automne-hiver 2009/2010

Des collections toute très en prise avec notre environnement, car comme on le souligne chez Chic Closet : « Le travail du bio existe depuis très longtemps dans les pays scandinaves ». A l’image des créations de la griffe (suédoise !) Monamici (4 à 12 ans), dont la première collection est apparue à l’été 2008, qui développe des créations en tissus bio avec une fabrication éthique.


Collection Monomici automne-hiver 2009/2010

Mais l’atout des ces griffes reste leurs prix abordables (des prix équivalent à ceux pratiqués chez Gap) alors que l’esprit est résolument original et créateur. Comme Holly’s, issue de l’imagination de deux Danoises Camilla Andersen et Britt Bonnesen et son logo, le trèfle à quatre feuilles, qui habille bébés, enfants, juniors et même les adultes. Des collections qui vont désormais du linge de corps et de nuit, au linge de maison, en passant par les cosmétiques et la décoration pour chambre d’enfant.


Collection Holly's automne-hiver 2009/2010

Et pour ces créateurs venus du froid le marché français de la mode pour enfant pourrait bien être le nouvel eldorado avec son taux de natalité le plus haut d’Europe et un budget consacré à l’habillement des petits en hausse. Des créateurs dont on retrouve les créations dans quelques boutiques multimarques mais principalement via des sites de e-commerce. La toile qui ne semble d’ailleurs plus être un frein aux achats puisque la layette et les vêtements pour enfants s’achètent désormais volontiers sur le Net qui représente plus de 7 % de parts de marché pour ces produits*.


*Résultats d’une enquête IFM-GfK présentés le 10 septembre 2009 à l’occasion de la conférence de presse de la Fevad sur le bilan semestriel du e-commerce

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com