×
5 761
Fashion Jobs
PRINTEMPS
Responsable Acquisition et Fidélité Client H/F
CDI · PARIS
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Chef de Produit Développement Collection H/F
CDI · CACHAN
DEVRED 1902
Responsable Trafic et Acquisition CDI Amiens F/H
CDI · AMIENS
LA HALLE
Controleur de Gestion Achats (H/F)
CDI · PARIS
LA HALLE
Merchandise Planner - PAP Homme (H/F)
CDI · PARIS
LONGCHAMP
Responsable Des Opérations H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Relation Client H/F
CDI · MARSEILLE
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Chef de Projet Architecture (H/F)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Calvin Klein - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · LYON
GIAMBATTISTA VALLI
Responsable Bureau d'Etude Production
CDI · PARIS
LECTRA
Business Development Manager - Plateformes Digitales Secteur Mode H/F
CDI · CESTAS
TARA JARMON
Responsable Controle de Gestion (H/F) - CDI
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Acheteur Approvisionneur Matières Premières - PAP h & f Premium (H/F)
CDI · PARIS
PRINCESSE TAM TAM
Chef de Projet CRM H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Directeur d'Atelier Haute Couture Flou (H/F)
CDI · PARIS
KIABI
Responsable Innovation (H/F) - CDI
CDI · HEM
KIABI
Account Manager Marketplace (H/F) - CDI
CDI · HEM
KIABI
Directeur Artistique 360° - Identité Graphique de Marque (H/F)
CDI · HEM
MOA
Chef de Produit
CDI · ANTONY
Publicités
Par
AFP
Publié le
11 févr. 2007
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les défilés de Londres débutent en plein débat sur le poids des mannequins

Par
AFP
Publié le
11 févr. 2007

LONDRES, 11 fév 2007 (AFP) - La question des mannequins trop minces s'est à nouveau retrouvée sur le devant de la scène dimanche 11 février à Londres où a débuté la Semaine de la mode, avec une invitation au voyage dans les premières présentations des collections automne-hiver.


La collection Ben de Lisi, présentée le 11 février 2007 à Londres Photo : John D. McHugh/AFP

L'extrême maigreur des mannequins est sujet à débat depuis plusieurs mois au niveau international après le décès l'an dernier, à trois mois d'intervalle, de deux jeunes mannequins qui ne s'alimentaient quasiment plus.

Jusqu'à présent, seul Madrid a pris des mesures en interdisant les podiums aux mannequins ayant un indice de masse corporelle, calculé sur la base d'un rapport taille-poids, inférieur à 18 (56 kg pour 1,75 m). Conséquence : cinq mannequins ne participeront pas au grand rendez-vous madrilène qui s'ouvre lundi, ont annoncé dimanche les autorités espagnoles.

Ailleurs, pas question pour l'instant de fixer de règlementation mais l'industrie internationale de la mode réfléchit pour lutter contre l'anorexie.

A Londres, la ministre britannique de la Culture Tessa Jowell a estimé samedi qu'il appartenait à l'industrie de la mode de bannir les mannequins trop maigres des défilés. Cela ne peut pas un critère "arbitraire" imposé par la loi, a-t-elle estimé.

Pour la directrice exécutive du British Fashion Council, organisateur de la Semaine de la mode de Londres, il est "irréaliste d'attendre un changement des comportements et des attitudes dans un aussi court laps de temps". "C'est le début du processus, pas la fin", a expliqué Hilary Riva.

Le créateur irlandais Paul Costelloe, qui a fait l'ouverture à Londres, a indiqué qu'il ne travaillait qu'avec des jeunes filles s'habillant minimum en taille 8 (36 en France).

Le styliste s'est inspiré du Paris de la fin des années 60 avec manteaux et robes au-dessus du genou, coupes chasuble et lignes apurées. Un travail tout en technique effectué dans des tons plutôt neutres de gris souris, ivoire et marron, tranchant parfois avec des collants aux couleurs éblouissantes.


La collection Caroline Charles, présentée le 11 février 2007 à Londres - Photo : John D. McHugh/AFP

L'inspiration de Caroline Charles l'a entraînée vers Venise et son carnaval, en faisant un détour vers les contrées d'Orient. Celle qui défile à Londres depuis 1963 alors que la Semaine de la mode y faisait ses premiers pas, a présenté une collection riche de volutes, soie et velours, avec des couleurs éclatantes, orange, pourpre, violet.

"J'adore le voyage", a-t-elle déclaré à l'AFP à l'issue de son défilé, succession de tuniques orientales associées à de longues jupes de dentelles noires, de robes du soir rehaussées de volutes de strass, perles et paillettes dorées, de soieries brodées de fleurs multicolores.

"Mes mannequins sont en bonne santé, ils ont des formes", a-t-elle affirmé précisant que la taille minimum est 10 (taille 38 en France).

De son côté, l'Américain Ben de Lisi n'est pas favorable à une taille minimum. "Les filles en bonne santé ont leur place sur le podium", a-t-il déclaré à l'AFP.

Le créateur a puisé dans l'Amérique de Gatsby le magnifique, les bals de Long Island et "la décadence et l'opulence" pour guider son crayon. "J'ai cherché la texture, la sculpture des formes", a-t-il expliqué.

Au total, une cinquantaine de créateurs vont défiler jusqu'à vendredi sous la tente du musée d'Histoire naturelle dans le centre de Londres. Marc Jacobs, qui défilera pour la première fois à Londres, fermera la semaine.

Par Elodie MAZEIN

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.