×
Publicités
Publié le
30 août 2011
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les détaillants chaussures misent sur les salons

Publié le
30 août 2011

A l’approche des salons de la Porte de Versailles, FashionMag.com donne une nouvelle fois la parole aux détaillants. Ce sont cette fois les professionnels de la chaussure qui nous expliquent les raisons de leur visite sur les salons et les tendances qu’ils en retirent.

Nous donnons ainsi la parole à Karine Pasquier, acheteuse du groupe Monderer, qui gère une cinquantaine de points de vente multimarques ; Alexandre Halpern, qui mène avec son frère Xavier une boutique pionnière de chaussures enfants, Maralex ; et un détaillant parisien majeur, à la tête d’une boutique cinquantenaire de produits sport et urbains, qui préfère partager son expérience anonymement.


Que vous apportent les salons professionnels ?

Karine Pasquier: Nous faisons les salons de Berlin, Milan et Paris pour, éventuellement, trouver de nouveaux fournisseurs. Mais nous savons généralement dès le départ qui nous allons rencontrer, le salon restant principalement l’occasion de faire du relationnel. C’est aussi un très bon moyen de s’informer sur les tendances, bien que les salons interviennent un peu tard pour cela.

Alexandre Halpern: Nous nous rendons sur tous les salons de France, d’Espagne et d’Italie. C’est le meilleur moyen de voir les tendances et silhouettes qui se préparent pour les saisons à venir. Cela peut valider les impressions que l’on avait, tout comme cela peut les remettre en cause.

Détaillant parisien: Je fais les salons depuis très longtemps, mais uniquement en France. Je fouine. D’une manière générale, je trouve assez peu de choses sur les salons, sauf en de rares exceptions.


Passez-vous des commandes suite aux salons ?

Karine Pasquier: Nos budgets sont décidés et bien cadrés avant même les salons, ce qui, hors trouvaille et très bonne surprise, fait que les achats suivant les salons sont assez rares. De toute manière, le marché fait qu’aujourd’hui ce sont surtout les fournisseurs qui viennent vers les détaillants sans attendre les salons.

Alexandre Halpern: Il est très rare que j’achète sur les salons ou suite aux salons. En réalité, c’est surtout l’occasion d’une prise de contact avec de possibles nouveaux fournisseurs. Mais il est toujours primordial de se donner le temps de la réflexion.

Détaillant parisien: Sur les salons, le but est surtout d’aller voir les gens qui m’ont contacté pour me proposer leurs produits, car ce sont maintenant les marques qui font le premier pas. Il est par contre dommage que les grandes marques soient absentes: même si elles y passent leur temps à refuser de nouveaux détaillants, cela permettrait de travailler le relationnel avec eux.


Quelles tendances vont marquer le printemps-été 2012 ?

Karine Pasquier: Il semblerait que la tendance des sneakers se calme un peu au profit de produits plus urbains. C’est la suite d’une évolution entamée il y a une ou deux saisons. On se dirige vers des produits très british, avec un recul des couleurs vives face aux couleurs pastel et perles. De toute manière, au final, les détaillants savent que ce sont les modèles noirs qui partiront en premier.

Alexandre Halpern: C’est peut-être en partie lié au climat économique, mais j’ai remarqué un retour de la clientèle vers des marques fortes. De fait, c’est un retour à des classiques suivant les nouvelles tendances, ce qui profite à des marques que le consommateur connaît depuis de nombreuses années. Et le marché de l’enfant est aussi marqué par la montée en puissance du rouge et le retour du rose, qui avait quasiment disparu.

Détaillant parisien: Je ne voudrais pas trahir les tendances que j’ai repérées et qui pourraient me permettre de devancer mes concurrents. De toute manière, dans le sport et dans l’urbain, ce sont aujourd’hui surtout les grandes marques qui font vendre.


Monderer - www.Monderer.com
Maralex - www.Maralex-Kids.com

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com