×
Publicités
Publié le
15 févr. 2009
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les diamants Forevermark aux mains de dix-sept artistes

Publié le
15 févr. 2009

Pour son entrée officielle dans le bal des joailliers, Forevermark ne compte pas ses carats. La marque, filiale à 100 % de De Beers, présente "The Forevermak Precious Collection", une série exclusive de bijoux imaginés par une pléiade de designers et d’écrivains autour du thème « précieux ».


The Forevermark Precious Collection, modèle Rose Waterfalls par Alek Wek

Pour cette première, Forevermark a balayé large pour son cercle d’invités. Dans le désordre, ont participé le mannequin Alek Wek, le graphiste Alan Chan, la designer de bijou Bao Bao Wan, la styliste Limi Yamamoto, le couturier Tarun Tahiliani ou encore les écrivains Alexander McCall Smith et Paul Theroux. Au total, ce sont dix-sept artistes qui ont livré leur vision personnelle du « précieux » à travers des bracelets, des broches, des bagues et bien d’autres créations originales.

Toutes les pièces sont actuellement présentées à Hong Kong dans le cadre de la "Forevermark Precious Collection Exhibition" qui se tient au Landmark jusqu’au 13 février. Elles voyageront ensuite à Pékin puis à Tokyo pour normalement atterrir à Londres. Une tournée en Europe ainsi qu’aux États-Unis est également prévue. Un plaisir pour les yeux qui restera en l’état, puisque la collection n’est pas proposée à la vente. Le but affiché étant d’ouvrir la marque sur le marché.

Au-delà, l’événement rappelle une fois encore que le monde des diamantaires est bel et bien à part. Les campagnes de promotion y atteignent des sommets, et celle organisée par Forevermark ne fait pas exception.

L’accent est aussi mis sur ses engagements en termes d’intégrité et de qualité des diamants qu’elle emploie. Les polémiques soulevées par les « diamants de sang » ont en effet conduit les diamantaires à sortir de leur discrétion légendaire pour prendre position sur la scène internationale. Mais le spectre plane toujours. A l’occasion du lancement de la marque l’année dernière, De Beers a largement insisté sur ce point.

A l’heure actuelle, seuls quelques détaillants d’Hong Kong, de Macau et de Chine proposent les créations Forevermark. Mais le réseau devrait évoluer cette année. Le Japon, Taïwan, l’Inde et l’Afrique du Sud sont dans les cartons.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com