×
Publicités

Les Eaux Primordiales tracent leur chemin

Publié le
today 13 juin 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Lancée il y a trois ans, la marque de parfums Les Eaux Primordiales se fait connaître chez Colette puis l’Eclaireur, avant de s’inviter aux Galeries Lafayette, où la directrice artistique, Clara Cornet, tombe amoureuse de la fragrance Couleurs Primaires.


Un des parfums Les Eaux Primordiales


Trois ans plus tard, la marque Les Eaux Primordiales vient d’atteindre ses 30 premiers points de vente. Vendue aux Galeries Lafayette des Champs-Elysées, dans les magasins Nous, chez Storm à Copenhague, chez Selfridges à Londres, elle fera son apparition dans quelques semaines chez Harrods, où la totalité de la collection sera présentée avec deux créations en exclusivité.
 
Un développement récent pour la marque fondée par Arnaud Poulain, ingénieur mécanique de formation, formé aux secrets du parfum chez Cinquième Sens auprès de sa mentor Amélie Bourgeois, puis devenu responsable commercial chez Différentes Latitudes (label de parfumerie de niche) où il a participé au lancement et à la commercialisation de marques telles Byredo, Miller Harris, Fornasetti ou David Mallett. 

Installé dans le Pas-de-Calais, à Tincques, la société des Eaux Primordiales a fait le pari du nord de la France pour produire ses parfums. « J’ai commencé mes formulations dans mon garage, fan de physique quantique et de mécanique, j’ai créé mes premiers parfums en empruntant le nom à Jules Verne, qui parle des Eaux Primordiales dans 20 000 Lieux sous les mers, et me suis lancé autour de cinq créations. Des parfums français à la signature intemporelle et des flacons et packages dont l’identité a été confiée au duo Tania & Vincent. »


Arnaud Poulain - crédit photo : Pierre Gayte


Soutenu par un groupe d’investisseurs privés du nord de la France, Arnaud Poulain et ses Eaux Primordiales voit désormais plus grand. Outre l’agrandissement des ateliers prévus à Tincques et l’embauche de Clément Pinard (ex-Chanel) à la direction commerciale, une première boutique devrait ouvrir à Paris à moyen terme, l’occasion de présenter l’ensemble des collections dont les lignes Supercritique et Superfluide. 
 
La société poursuit également ses collaborations. Outre la création d’un jus avec la marque anglaise Aganovich, Les Eaux Primordiales signent le conditionnement de plusieurs marques de parfums de niche, dont celle du créateur de mode Marc-Antoine Barrois, autre représentant du Nord, et l’identité olfactive des magasins Nous dans le monde entier.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com