×
Publicités
Par
AFP
Publié le
13 janv. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les enseignes britanniques Edinburgh Woollen Mill et Ponden Home sauvées de la faillite

Par
AFP
Publié le
13 janv. 2021

Outre-Manche, les enseignes de mode Edinburgh Woollen Mill et de décoration Ponden Home, toutes deux en faillite, ont été rachetées par des investisseurs, ce qui permet de sauver 1.453 emplois et 246 magasins.


Un magasin The Edinburgh Wollen Mill à Poole, au sud de l'Angleterre, le 3 novembre 2020. Copyright: Shutterstock


L'acquisition a été réalisée par Purepay Retail pour un montant non dévoilé, a annoncé mardi dans un communiqué le cabinet FRP, nommé administrateur des marques depuis leur faillite en novembre. Purepay Retail rassemble des investisseurs et est contrôlé par l'homme d'affaires Philip Day, ancien propriétaire des deux marques sauvées.

L'accord prévoit toutefois que 85 magasins de Edinburgh Woollen Mill et 34 de Ponden Home fermeront définitivement.

"Nous avons tout fait pour valoriser au mieux ces entreprises afin de les vendre et cette transaction est la meilleure chance de sauver des magasins et des emplois", souligne Tony Wright, associé chez FRP. "Toutefois, compte tenu de la très faible visibilité sur les conditions de marché dans le commerce au Royaume-Uni, nous regrettons de ne pas avoir secouru l'ensemble de Edinburgh Woollen Mill et Ponden Home".

Deux autres enseignes, Jaeger et Peacocks, qui appartenaient également au groupe EWM de Philip Day, restent en dépôt de bilan, précise FRP.

Marks and Spencer a néanmoins annoncé lundi avoir racheté la marque Jaeger, mais sans les magasins, ce qui ne permet pas de sauver des emplois.

Le secteur de la distribution a été touché de plein fouet par la pandémie et les restrictions mis en place au Royaume-Uni, en particulier les confinements, qui prévoit la fermeture des commerces non essentiels.

La liste des faillites est longue, avec notamment les grands magasins Debenhams, le groupe Arcadia, propriétaire de Topshop, la chaîne de vêtements et articles pour la maison Laura Ashley ou celles d'habillement Oasis et Warehouse. Le secteur du commerce a enregistré sa pire année depuis 1995 au moins, d'après une étude de la fédération British Retail Corporation (BRC) publié mardi.


Londres, 12 jan 2021 (AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.