×
Publicités

Les enseignes d'habillement auraient retrouvé 85% de leurs niveaux de vente habituels

Publié le
24 juin 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les enseignes d'habillement auraient retrouvé environ 85 % de leurs niveaux de vente habituels, au mois de juin, selon l'Alliance du commerce (grands magasins, enseigne habillement/chaussures). De leur côté, les centres commerciaux indiquent avoir retrouvé pour 84 % de leur fréquentation, à l'occasion d'une nouvelle hausse sur la semaine du 15 juin. Une tendance amenée à se renforcer d'ici au lancement des soldes, selon les représentants du secteur.


Shutterstock


"Le début du mois de juin a été compliqué du fait d'un effet météo défavorable, ainsi que d'un décalage des ventes privées lié au report des soldes", indique à FashionNetwork.com Yohann Petiot, le directeur général de l'Alliance. "Il y a eu la fête des mères puis la fête des pères qui ont permis temporairement de dynamiser les ventes d'habillement féminin et masculin, mais tout cela reste très limité dans l'impact sur les ventes."

Quinze jours plus tôt, les centres commerciaux affichaient déjà un retour de 79 % de leur fréquentation habituelle. La dernière semaine a profité d'une hausse de 9 % par rapport à la cinquième semaine, indique aujourd'hui le Conseil National des Centres Commerciaux (CNCC), via les chiffres Quantaflow. Qui voit dans ce dynamisme les premiers effets de la réouverture des cafés et restaurants, dans des espaces commerciaux où la restauration est devenue un élément stratégique.  

De bons taux de transformation



"Cette tendance devrait se poursuivre avec la réouverture des cinémas cette semaine (semaine du 22 juin, ndlr) et le début des soldes le 15 juillet", indique le Conseil national des centres commerciaux. "Les retours des enseignes adhérentes du CNCC font par ailleurs état de bons taux de transformation (les visiteurs sont des acheteurs) et de paniers moyens élevés."

Comme l'évoquait précédemment FashionNetwork, se pose désormais la question de l'évolution des mesures de précautions sanitaires, à mesure que l'ensemble des lieux de commerces et loisirs rouvrent leurs portes. Des précautions nombreuses qui, pour l'Alliance du Commerce, continuent de peser sur le retour à "l'achat plaisir".

" Des mesures sanitaires comme le ratio de personnes par mètre carré, ou la quarantaine de 24h pour les produits essayés, cela complexifie grandement les activités", explique à FashionNetwork Yohann Petiot. "Quand vous devez porter un masque, que vous ne pouvez pas essayer, que vous devez faire la queue à l'entrée, cela pèse sur le parcours d'achat. Or on entend que les mesures sanitaires pourraient être bientôt allégées pour les salariés. On demande donc maintenant que cela soit également allégé dans les commerces et lieux recevant du public d'ici les soldes. Sinon, cela ne sera pas tenable."

De son côté, le CNCC poursuit actuellement sa campagne nationale de promotion des centres commerciaux. Une campagne d'affichage réalisée par l'agence Matador qui, après avoir mis en avant le "plaisir de se retrouver" dans les commerces, en fait cette fois de même en mettant en scène la réouverture des terrasses. Une campagne destinée à la presse nationale et régionale, ainsi qu'aux écrans digitaux du réseau Clear Channel.

Le conseil national annonçait en janvier que les centres commerciaux tricolores avaient terminé l'exercice 2019 sur une hausse de 0,3 % de leur fréquentation, et de 0,8 % du chiffre d'affaires sur la période janvier-novembre. La "meilleure performance depuis 10 ans", saluait l'organisme professionnel.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com