×
6 264
Fashion Jobs
GROUPE PRINTEMPS
Contrôleur de Gestion Digital / Senior Business Intelligence Analyste H/F
CDI · PARIS
BA&SH
Chef de Projet Technique Digital f/h
CDI · PARIS
THE KOOPLES
CDI - Contrôleur de Gestion Supply & Stock f/h
CDI · PARIS
BA&SH
Responsable Visual Merchandising Opérationnel f/h
CDI · PARIS
NV GALLERY
Marketing Manager
CDI · PARIS
AMOREPACIFIC
Sales And Education Manager f/h
CDI · PARIS
CITY ONE
Chargé de Développement Commercial H/F
CDI · PARIS
CITY ONE
Chargé d'Études H/F
CDI · PARIS
BANANA MOON
c h a r g é(e) de E-Commerce (H/F)
CDI · NICE
CONFIDENTIEL
CDI - Sales Manager/Euse - Roubaix
CDI · ROUBAIX
WINNING SEARCH
Commercial(e) Paris - Ile de France - Nooz Optics
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Manager Des Ventes (H/F) - Grand Magasin - CDI - Paris
CDI · PARIS
BONSOIRS
Responsable CRM & Fidélisation
CDI · PARIS
BALMAIN
Responsable Performance Retail Groupe H/F
CDI ·
DIRE
Chef de Projet Social Media et Influence
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Relation Client et Marketing H/F
CDI · DIJON
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Relation Client et Marketing H/F
CDI · ANGERS
CAMAÏEU
Responsable de Pôle Finance f/h
CDI · ROUBAIX
CITY ONE
Directeur de la Communication Internationale H/F
CDI · VITRY-SUR-SEINE
GROUPE L'OCCITANE
CDI - Contrôleur de Gestion H/F - l'Occitane en Provence
CDI · PARIS
L'OCCITANE GROUP
CDI - Responsable Marketing Wholesale France & Benelux H/F
CDI · PARIS
L'OCCITANE GROUP
CDI - Contrôleur de Gestion H/F
CDI · PARIS
Publicités
Par
Ansa
Traduit par
Cecile Herrero
Publié le
21 sept. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les exportations de biens en Italie attendues en rebond de 11% en 2021

Par
Ansa
Traduit par
Cecile Herrero
Publié le
21 sept. 2021

La relance de l'économie transalpine permettra aux exportations Made in Italy d'atteindre des niveaux plus hauts que ceux pré-pandémiques. C'est en tout cas ce qu'affirme la Sace (l'organisme italien qui garantit les crédits à l'exportation, ndlr) dans son rapport sur l'export 2021 appelé "Retour au futur: anatomie d'une reprise post-pandémique".


ansa


La Sace estime un rebond de 11,3% des exportations de biens, avec un retour aux niveaux pré-pandémiques déjà en 2021 quand les ventes atteindront 482 milliards d'euros. La croissance serait de 5,4% et de 4% les deux années suivantes. Ce rythme, supérieur de presque un point aux chiffres pré-Covid (+3,1% en moyenne annuelle entre 2012 et 2019) permettrait d'atteindre en 2024 les 550 milliards d'euros d'exportations de biens pour l'Italie.

Toutefois, d'éventuelles nouvelles mesures de confinement contraindraient l'économie globale à ralentir. Dans ce scénario, la Sace estime que la croissance des exportations italiennes serait plus limitée pour 2021 (+7,2%) et pratiquement nulle pour 2022. Le retour à la normale serait alors reporté à 2023.

"Nous sommes en train de récupérer de la plus forte chute depuis l'après-guerre", a déclaré le ministre de l'Économie en Italie Daniele Franco, qui est intervenu lors de la présentation du rapport. "Le parcours de vaccination et contenir la propagation de la maladie pour consolider le retour à la croissance (...) est important" a-t-il insisté.

Toujours selon la Sace, "une pleine réalisation des réformes structurelles du PNRR (plan national de la reprise et de la relance économique en Italie, ndlr) accentuerait l'intensité de la croissance du PIB italien, surtout sur les trois prochaines années: en 2025, l'output national augmenterait de 2,7%, reflétant l'accélération des investissements et des réformes avec des retombées positives potentielles sur le PIB".

En outre, les réformes induites par le PNRR augmenteraient la compétitivité des entreprises italiennes actives à l'international. Le niveau des exportations de biens, en valeur en 2025, pourrait croître ainsi de 3,5% par rapport au scénario de base.