×
5 841
Fashion Jobs
Publicités

Les exportations horlogères suisses marquent le pas en avril

Par
AFP
Publié le
today 28 mai 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Zurich, 28 mai 2019 (AFP) - Les exportations horlogères suisses ont marqué le pas en avril, enregistrant une légère baisse de 0,4 %, à près de 1,8 milliard de francs suisses, selon les statistiques publiées mardi par la fédération horlogère suisse.


AFP/Archives / FREDERICK FLORIN


« Les exportations horlogères ont tout de même vu leur valeur se maintenir à un haut niveau », a expliqué la fédération horlogère dans un communiqué, la progression cumulée depuis le début de l'année, se chiffrant à 2,1 %, a-t-elle précisé.

Sur les trois premiers mois de l'année, les exportations horlogères s'étaient inscrites en légère hausse, dopées par un effet Brexit qui avait tiré les statistiques vers le haut.

Les acheminements de montres vers le Royaume-Uni avaient bondi de 58% en février, puis de 76,4 % en mars, alors que les incertitudes autour de la sortie de l'Union européenne avaient poussé les horlogers suisses à constituer d'importants stocks dans leurs boutiques londoniennes afin de parer à tous les scénarios.

En avril, le rythme des exportations vers le Royaume Uni a toutefois décéléré, la progression se limitant sur ce mois à 7,2 %. Sur les autres marchés, leur évolution a en revanche été plus contrastée. En avril, les exportations de montres ont reculé de 3,9 % vers Hong Kong et de 5,5 % vers la Chine. Elles ont par contre progressé de 16,8 % vers les Etats-Unis et de 21,2 % vers le Japon.

En Europe, elles se sont accrues de 1,6 % vers l'Allemagne et de 0,1 % vers la France, mais ont chuté de 8,9 % vers l'Italie.

A 10h50 GMT, l'action Swatch Group, propriétaire des montres en plastique multicolores, mais aussi d'un vaste portefeuille de marques incluant notamment Tissot, Longines et Omega, se repliait de 1,39 % à 262,10 francs suisses.

Richemont, le numéro deux mondial du luxe, dont le portefeuille de marques englobe les marques Piaget, Jaeger-LeCoultre et IWC, perdait de son côté 1,07 % à 74,10 francs suisses alors que le SMI, l'indice de référence de la Bourse suisse, cédait 0,62 %.

En Bourse, Swatch Group et Richemont ont connu un parcours en dents de scie sur les deux derniers mois face aux inquiétudes sur la croissance chinoise, ainsi qu'à l'escalade des tensions commerciales avec les Etats-Unis.

La Chine est le moteur de la croissance de l'horlogerie suisse avec l'appétit des consommateurs chinois pour les produits de luxe.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.