×
6 269
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
30 janv. 2017
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les Fashion Weeks plus que jamais en pleine mutation

Publié le
30 janv. 2017

Après les Fashion Weeks masculines, c’est au tour des calendriers féminins d’être bousculés. Face aux bouleversements que vit le secteur de la mode, de plus en plus de maisons sont en train de revoir leur stratégie, en particulier en ce qui concerne la présentation de leurs collections, moment phare de la saison. Changement de format, de lieu et de tempo. Tout est repensé afin de répondre au plus près aux exigences de la marque et aux objectifs à atteindre.

La femme Saint Laurent défilera avec l'homme le 28 février prochain - © PixelFormula


De nouveaux changements se profilent ainsi pour les prochaines Semaines de la mode féminines. A commencer par Saint Laurent, qui va présenter en ouverture du calendrier parisien, le 28 février, un défilé mixte ajoutant à sa collection Femme pour l’automne-hiver 2017-18 aussi celle masculine, qui a fait l’impasse en janvier. C’est la troisième maison du groupe de luxe Kering, avec Bottega Veneta et Gucci, qui opte pour cette formule du défilé mixte cette année.
 
La place de Paris retrouve par ailleurs sa centralité avec l’arrivée de deux nouveaux noms : les griffes américaines Rodarte et Proenza Schouler. La première, pilotée par les sœurs Kate et Laura Mulleavy, a décidé d’abandonner New York pour les deux prochaines saisons. La collection pour l’automne-hiver 2017-18 sera dévoilée sur rendez-vous au cours d’une présentation dans la capitale française, tandis que la collection pour l’été 2018 défilera durant la Semaine de la Haute Couture. Objectif ? Se positionner plus tôt dans la saison afin d’anticiper les livraisons

Paris devrait garantir une meilleure audience à la marque, estime Laura Mulleavy. « La période de la campagne de vente constitue la question clé. Dans notre entreprise, l’objectif numéro un est toujours de créer de beaux vêtements orientés vers la vente au détail, comme le désirent nos clients. Nous voulons amener notre produit sur le marché en suivant un calendrier de livraison anticipé », a-t-elle confié à la presse américaine.
 

Proenza Schouler présentera sa prochaine collection pour l'été à Paris en juillet prochain - © PixelFormula


Rodarte annonce également la création d’une troisième collection de pièces lifestyle, ainsi qu’une collaboration avec Coach pour réaliser une collection d’une quinzaine de pièces entre habillement et accessoires.
 
Même stratégie chez Proenza Schouler, qui « est heureuse d'annoncer sa décision de sortir du traditionnel calendrier du prêt-à-porter afin de poursuivre un modèle de business davantage aligné aux réalités du commerce d'aujourd'hui », annonce-t-elle dans un communiqué ce lundi.
 
« Actuellement, un pourcentage important des ventes s’effectue durant la pré-collection, tandis qu’une partie réduite des ventes se réalise avec la collection qui défile. Or, c’est cette dernière, en réalité, qui représente l'âme de Proenza Schouler », explique la marque.
 
Comme Rodarte, la griffe new-yorkaise connue pour son avant-gardisme a décidé de quitter New York pour faire défiler sa collection pour le printemps-été 2018 pendant la Semaine de la Haute Couture en juillet prochain. Elle présentera dans un seul et même défilé collection principale et croisière, à un rythme donc biannuel en janvier et juillet. Elle aussi met en avant la possibilité ainsi de pouvoir livrer en avance la collection et de lui assurer une plus longue durée de vie.

Vionnet quitte Paris pour Milan - © PixelFormula

 
« Alors que la marque prépare le lancement mondial du parfum Proenza Schouler en collaboration avec L'Oréal Luxe en 2018, une présence internationale renforcée représente une initiative stratégique. Ce transfert à Paris aidera à atteindre les objectifs à court et long terme de l'entreprise et permettra à l'organisation de fonctionner d'une manière plus conforme aux exigences de l'industrie d'aujourd'hui », souligne la marque, qui défilera une dernière fois à New York le 13 février avec sa collection pour l’hiver 2017-18.
 
De son côté, Paris essuie aussi une perte, puisque l’historique label français Vionnet, piloté par Goga Ashkenazi, va abandonne la capitale pour défiler pour la première fois à Milan, le vendredi 24 février prochain.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com