×
Publié le
31 mars 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les fédérations de la mode lancent une aide pour la transition écologique des marques

Publié le
31 mars 2021

C’est un support collégial que mettent en place quatre fédérations du secteur de la mode pour donner un coup d’accélérateur aux projets RSE des marques françaises. Financé par le DEFI (organisme de soutien aux entreprises de la mode et de l’habillement), le PARSE, plan d’amplification sur la responsabilité sociétale des entreprises, voit donc le jour à l’initiative de la Fédération de la Haute Couture et de la Mode, de la Fédération Française du Prêt à Porter Féminin, de la Fédération des Industries du Vêtement Masculin et de Promincor – Lingerie Française.


Pixabay


Il s’agit d’accompagner concrètement griffes et labels tricolores dans ce chemin vers la transition écologique et la responsabilité sociétale par le biais de subventions, de séances de coaching, de conseil, de formations… En fonction du niveau d’avancement de l’entreprise sur ces sujets, le but sera d’amorcer ou d’amplifier leur stratégie, par exemple via la cartographie de leurs enjeux (diagnostic, mesures d’impact), la mise en place d’une traçabilité sur toute la chaîne de valeur, ou encore le réemploi de matières et de produits.

"Face à des consommateurs toujours plus exigeants et en quête de valeurs, de transparence et de traçabilité dans leurs achats, et à des règlementations françaises et européennes qui se renforcent, les marques doivent plus que jamais s'engager dans une mode plus responsable et dans l'économie circulaire", appuie la FFPAPF, ajoutant qu’il s’agit d’une opportunité de différenciation sur le marché aux yeux des clients.

Pour bénéficier des aides du PARSE, les marques à jour avec leurs cotisations sont invitées à se rapprocher de la personne désignée par la fédération à laquelle elles appartiennent. En parallèle, le site www.connexionsmode.com recueillera les candidatures à partir de début avril.

Rappelons qu’en mai dernier, la Fédération Française du Prêt-à-porter Féminin avait lancé le PAD, un plan d’amplification digitale (imaginé pendant le premier confinement) pour accompagner les entreprises de mode dans leur transformation numérique. 77 griffes avaient alors sollicité cette aide, qui a été reconduite en ce début d’année 2021.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com