×

Les Galeries Lafayette ouvrent les portes d’un nouveau grand magasin à Beaugrenelle

Publié le
today 7 nov. 2019
Temps de lecture
access_time 4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Encore une nouvelle inauguration parisienne pour les Galeries Lafayette en 2019, après l’installation au premier semestre du grand magasin des Champs-Elysées et du concept alimentaire Eataly dans le Marais. C’est cette fois rive gauche que le groupe se focalise avec l’ouverture le 12 novembre d’un grand magasin au sein du centre commercial Beaugrenelle (XVe arrondissement), avec l’intention d’adresser la clientèle locale  - et aussi touristique -, sur un segment moyen haut de gamme, mais pas luxe. Ce sont donc 400 marques de mode et accessoires (homme, femme, enfant), et de beauté, qui prennent place dans cet espace de vente de 8 000 mètres carrés réparti sur quatre niveaux, où était précédemment installé Marks & Spencer ainsi qu’une poignée de restaurants.


Quatre étages et 8 000 mètres carrés de surface pour ce magasin - Galeries Lafayette


Un magasin complémentaire des autres implantations de l’enseigne dans la capitale, selon Olivier Bron, le directeur des opérations des Galeries Lafayette et du BHV : « Aux Champs-Elysées, nous avons installé un magasin très audacieux, très luxe, et basé sur l’exclusivité, tandis qu’Haussmann se démarque par l’exhaustivité de l’offre. A Beaugrenelle, nos prétentions sont locales : nous avons voulu contenter les familles et jeunes adultes de l’Ouest Parisien, qui ont parfois du mal à rejoindre le centre de la ville ».


L’atrium pensé par les architectes Valode et Pistre apporte une lumière colorée à l'intérieur. - Galeries Lafayette


Articulés autour d’un atrium circulaire façon verrière chatoyante, les espaces de vente sont rythmés par de grands pans de couleur vive sur les murs, tandis que le mobilier est assez épuré et commun à toutes les marques. « C’est un point de vente de proximité plus petit que d’habitude, plus condensé, où il était important d’apporter une chaleur que l’on ne trouve pas forcément suffisamment dans certains autres de nos grands magasins, décrit Olivier Bron. Une des difficultés était d’avoir autour de nous un centre commercial aussi puissant, il fallait donc apporter des produits nouveaux, issus de marques émergentes ou de petits créateurs ».


Deux espaces "Good spot" réunissent les produits plus durables estampillés Go For Good, le label écoresponsable du groupe (par exemple Cahu, Ecoalf ou Rue de Verneuil). - FashionNetwork


L’approche multimarque a donc été renforcée. Ainsi ce ne sont pas moins de dix espaces qui référencent en commun des marques pointues ou montantes, et qui seront fréquemment renouvelées. « Nous avons construit une offre désirable et complémentaire de ce que propose déjà le centre Beaugrenelle, qui draine une clientèle qualitative », pointe Marianne Romestain, directrice de l'offre et des achats mode et beauté. Ces corners multimarques abritent par exemple côté mode femme Ganni, Chloé Stora, ou Samsoe & Samsoe. Chez l’homme, on peut retrouver Maison Kitsuné, Faguo ou Cuisse de Grenouille.


L’espace enfant accueille Bonton, Kenzo, ou Zadig & Voltaire. - Galeries Lafayette


« C’est aussi un équilibre entre découvertes et valeurs sûres », ajoute Marianne Romestain. De grandes marques incontournables ont forcément élu domicile dans le magasin, à l’instar de De Fursac, Levi’s, Vanessa Bruno ou Kookaï.

Et le risque de concurrence avec les boutiques du centre ? Petit Bateau se retrouve par exemple aux Galeries et dispose aussi d’un magasin dans le bâtiment adjacent. « Il y a très peu de marques en doublon et lorsque c’est le cas, elles ne présentent pas forcément la même offre, atteste Fabrice Bansay, le directeur général du groupe Apsys. L’arrivée des Galeries Lafayette va nous permettre de renforcer l’offre du centre, notamment sur la mode homme et enfant, et au rayon beauté, ce que nous demandaient nos clients. Et grâce à la notoriété de l’enseigne, pouvoir attirer également davantage de touristes, qui représentent aujourd’hui 30 % de notre clientèle ».

Le centre Beaugrenelle, qui génère un volume d’affaires de 300 millions d’euros, entend atteindre les 15 millions de visiteurs annuels d’ici 2 à 3 ans, contre 13 millions actuellement.


Non loin de la Tour Eiffel, les Galeries Lafayette ont investi l’îlot Panoramic du centre commercial, au-dessus du cinéma Pathé. - Galeries Lafayette


Certaines des marques installées dans ce nouveau grand magasin étaient auparavant commercialisées dans l’unité Galeries Lafayette de Montparnasse, qui a fermé ses portes il y a trois semaines. Il s’agit donc en quelque sorte d’un transfert, le point de vente (12 000 m²) situé près de la gare ne satisfaisant plus la direction. « C’est un centre commercial qui a vieilli et abrite des cellules vacantes, et la perspective des travaux massifs sur de nombreuses années nous a décidé à le quitter », expose Olivier Bron.

Pour finir, côté innovation, les vendeurs du nouveau point de vente des Galeries Lafayette seront tous équipés d’un smartphone leur permettant de renseigner les clients, d’évaluer les stocks, de passer commande pour eux et surtout de réaliser un encaissement mobile. Une solution développée en interne et qui est déjà étendue à d’autres magasins du réseau. 3 000 conseillers du groupe seront équipés d’ici la fin de l’année.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com