×
6 810
Fashion Jobs
Publié le
3 nov. 2008
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les Galeries Lafayette ouvrent leur nouvel Espace Luxe

Publié le
3 nov. 2008

Joyau au sein d’un vaste plan de rénovation, l’Espace Luxe des Galeries Lafayette Haussmann vient de rouvrir ses portes au premier étage du grand magasin parisien. Il accueille vingt-trois grandes maisons et neuf jeunes créateurs.


Espace Louis Vuitton au sein de l'Espace Luxe des Galeries Lafayette Haussmann

La surface de 2 200 mètres carrés, confiée à l’architecte Bruno Moinard, a puisé son inspiration directement au sein du patrimoine des Galeries Lafayette. Eclairé par la coupole historique, l’espace repose sur un précieux parquet versaillais revisité, où l’on part à la découverte des marques en jouant avec des cloisonnements transparents ou paravents de verre subtilement dessinés d’entrelacs végétaux.

Ici et là, sont posés des cages-cabines d’essayage, des malles de voyage réinventées en armoires raffinées. Cerise sur le gâteau, le plafond est une œuvre à part entière. Conçu en partenariat avec l’artiste Yann Kersalé, celui-ci se déroule à la manière d’un long ruban rehaussé de 2 000 lustres de porcelaine de Limoges.

Et pour remplir cet écrin, les Galeries Lafayette ont décroché de nombreuses exclusivités, telles qu'Alaïa, Catherine Malandrino, Comme des Garçons, Dior, Jean Paul Gaultier, John Galliano, Junya Watanabe, Louis Vuitton, Nina Ricci ou encore Rue du Mail... qui ouvrent tous pour la première fois un espace dédié à leur prêt-à-porter féminin avec leur propre concept dans un grand magasin.


Les cabines d'essayage ont pris la forme de cages à oiseaux

« Le luxe n’est définitivement pas superflu dans un magasin parisien, puisqu’ici à Haussmann, il a généré 44 % du chiffre d’affaires en 2007, explique le service de communication. Certaines marques enregistrant même à l’année des performances à deux chiffres, sachant qu’il y a entre 8 et 9 millions de clients étrangers qui circulent à Haussmann par an ».

Aisés, voire très fortunés, ces derniers ont en moyenne rempli un panier moyen de 750 euros d’achats en 2007, jusqu’à 826 euros pour les Russes et 1 235 euros pour les Saoudiens. Leurs pêchés mignons ? De la bijouterie de prestige, de l’horlogerie, de la belle maroquinerie et des chaussures de luxe. Quant aux Russes, aux Chinois et aux Saoudiens, ils raffolent du prêt-à-porter de luxe et des créateurs.

D’ailleurs, pour enrichir l’offre de griffes connues, le Laboratoire des Designers a été réaménagé pour accueillir les créations de Felipe Oliveira Baptista, Lutz, Louise Goldin, Richard Nicoll, Véronique Leroy et les bijoux de Ligia Dias ou Marion Vidal, ainsi que les sacs de Pauric Sweeney.

Last but not least, Les Galeries déploient toute une batterie de services : un Bar à Bulles propose de déguster une coupe de champagne, une porte V.I.P. offre un accueil privilégié, un éventail de dix-huit interprètes permet d’accompagner les clients internationaux, sans compter dix personal shoppers... Rien ne semble manquer !

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com