×
Publicités
Publié le
8 avr. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les Galeries Lafayette repensent leur gestion de l'offre et des achats

Publié le
8 avr. 2020

En mars 2019, les Galeries Lafayette inauguraient sur les Champs-Elysées un flagship d'un nouveau genre, centrée sur une mode luxe et créateurs et devant renouveler les codes du commerce traditionnel. Un an plus tard, la direction du groupe de grands magasins a décidé de revoir la politique d'achats de ce point de vente, qui bénéficiait d'une équipe dédiée. La stratégie autour de l'offre pour ce magasin est donc basculée vers le siège, qui centralise désormais tous les achats sous la houlette de sa directrice de l'offre et des achats depuis fin 2018, Marianne Romestain, comme l'a exposé WWD.


Le magasin des Champs-Elysées - Galeries Lafayette


Une information confirmée par les Galeries Lafayette, qui précisent que "le magasin des Champs-Elysées conservera son aspérité mode spécifique". Ce jeune flagship s'apparentant à un laboratoire a eu peu de temps pour tenter de faire ses preuves : il a subi la baisse d'activité liée aux mouvements des gilets jaunes puis aux grèves contre la réforme des retraites, tandis que ses portes sont aujourd'hui fermées - comme toutes les unités Galeries Lafayette - en raison des mesures restrictives pour lutter contre le Covid-19.

Il faut aussi préciser que la directrice du magasin des Champs-Elysées, Nadia Dhouib, ainsi que la directrice créative et achats de ce magasin, Clara Cornet, ont toutes deux quitté l'entreprise.

Dans ce contexte, Marianne Romestain a choisi de remanier son équipe : des promotions ou nouvelles arrivées sont ainsi à noter. Sybille Darricarrère, qui dirigeait les achats des secteurs homme, enfant et jouet, est désormais en charge du prêt-à-porter féminin, de la lingerie et de l'enfant. Elle remplace à la tête de la mode féminine Pascale Camart, qui prend la direction des marques propres Galeries Lafayette. Enfin, Laurent Coulier a rejoint la société pour prendre les rênes des achats de mode masculine, lui qui supervisait auparavant l'offre homme de l'e-shop 24S du Bon Marché.

Le groupe Galeries Lafayette n'a pour l'instant effectué aucune communication sur l'impact commercial et financier de la crise sanitaire en cours. Il y a trois semaines, au moment de la fermeture des magasins non-alimentaires, le directeur général Galeries Lafayette/BHV Marais, Nicolas Houzé, avait lancé sur sa page LinkedIn : "Ensemble, je suis convaincu que nous sortirons plus vite et plus fort de cette situation sans précédent".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com