×
Publié le
5 nov. 2018
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les Garçons Faciles ouvrent à Paris et à Lyon

Publié le
5 nov. 2018

Six ans après son lancement, la marque Les Garçons Faciles fondée par Arnaud Gouttenoire et d’abord axée sur la chemise-polo présente aujourd’hui un vestiaire complet, déclinant la maille sous toutes ses formes – jersey, éponge, molleton – sur des sweat-shirts, des pulls et même des pantalons. Une évolution « lente mais progressive » selon les mots du fondateur, qui donnait lieu à l’ouverture d’un première adresse à Marseille (bureaux et atelier) en 2015 suivie cette année de deux nouvelles boutiques à Lyon et Paris, réalisés grâce à une récente levée de fonds auprès des actionnaires historiques de la marque.


La boutique Les Garçons Faciles rue des Commines à Paris DR


Déjà présente à Lyon au sein du multimarque Pop and Shoes, où la griffe s’invite depuis plusieurs saisons avec ses pièces en éponge, elle y ajoute il y a trois mois une boutique au 5, rue de Sèze, ouverte en association avec un partenaire local « dans une ville de plus en plus commerçante, et où notre offre trouve un écho particulier » et qui correspond aussi aux origines du créateur.
 
Depuis septembre, la marque a installé à Paris, au 5 rue des Commines dans le Marais, sa troisième adresse « au cœur de la mode masculine  », détaille Arnaud Gouttenoire. « Cette boutique permettra de renforcer notre crédibilité et notre légitimité auprès des acheteurs et donnera la possibilité à notre clientèle de venir tester et toucher nos produits, nos matières et nos formes », ajoute-t-il.

Présente en parallèle dans près de 120 points de vente revendeurs dans le monde – une quarantaine en France répartis dans les grandes villes de province et les villes du littoral comme le Cap Ferret ou Saint-Tropez -, la marque a su notamment séduire plusieurs grands magasins à l’étranger, comme Barney’s et Isetan au Japon ou encore Breuninger en Allemagne et Biffi à Milan. Elle espère d'ailleurs que son adresse parisienne lui ouvrira les portes des grands magasins de la capitale française.
 
Dans l'objectif de renforcer ses positions au Bénélux, en Allemagne et au Royaume-Uni, la marque devrait cette année être présente au salon Premium à Berlin, et probablement sur certains salons au Royaume-Uni. De nouvelles boutiques sont aussi en réflexion, Paris Rive gauche, mais aussi Bruxelles et Londres faisant partie des options possibles. Enfin, un autre axe s’intéressera aux multimarques dans les villes moyennes, un créneau sur lequel le label Les Garçons Faciles misera pour développer ses points de vente en France.
 
En termes d’offre, si le sweat et le pull s’imposent comme les best-sellers du vestiaire, la marque s’étoffe sur l’hiver avec le développement de chemises tricotées en jacquard, de vestes et gabardines, l’ensemble étant fabriqué au Portugal. Les accessoires devraient également se multiplier avec des bonnets, gants et écharpes. La basket et une collaboration avec une marque d’espadrille italienne sont quant à elles programmées sur l’été. 
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com