×
7 192
Fashion Jobs
A LA SOURCE...
Attache Commercial PAP Homme - Secteur Sud-Ouest (H/F)
CDI · TOULOUSE
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · ANNECY
CITY ONE
Juriste - Chargé RH H/F (Paris 17Ème)
CDI · PARIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Chef de Projet Senior Relation Client - H/F CDI
CDI · SAINT-DENIS
GROUPE BEAUMANOIR
Gestionnaire d'Application (H/F)
CDI · SAINT MALO
HERMES FEMME
Responsable de Collection- Chaussures Femme
CDI · PANTIN
LEVI STRAUSS & CO
Key Account Manager Sport (H/F)
CDI · PARIS
ERIC BOMPARD
Responsable Relation Clients H/F
CDI · SAINT-OUEN
UPTOO
Responsable Commercial – Paris – Emballage de Luxe Sur Mesure (H/F)
CDI · PARIS
PRINTEMPS
Manager Des Ventes H/F
CDI · LE CHESNAY
PLACE DES TENDANCES
Poste de Développeur Back-End H/F
CDI · PANTIN
CONFIDENTIEL
Directeur Regional H/F
CDI · PARIS
APPROACH PEOPLE
Responsable RH Retail - Bayonne (64)
CDI · BAYONNE
STEPHANE ROLLAND PARIS
Direction Commerciale Maroquinerie
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Chef de Projet Digital
CDI · PARIS
HERMES
Responsable du Contrôle de Gestion
CDI · PARIS
FASHION EXPERT
Chargé(e) Administration du Personnel (H/F)
CDI · PARIS
FASHION EXPERT
Technicien Support de Proximite Retail
CDI · PARIS
UN JOUR AILLEURS
Responsable Mise en Place de Production H/F
CDI · PARIS
PAULE KA
Responsable Visuel Merchandising (H/F)
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Responsable Formation France, Univers Nouvelles Technologies &Design
CDI · PARIS
MICHAEL PAGE
Responsable Paie et Contrôle de g. Sociale H/F
CDI · PARIS

Les grands projets du Printemps pour doubler de taille en dix ans

Publié le
today 15 mai 2019
Temps de lecture
access_time 4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Nouvelles implantations à l’étranger, acquisition d’un site e-commerce, poursuite des rénovations à Haussmann et partenariats avec des marques tierces… Le groupe Printemps fourmille de nouvelles actualités. C’est que son actionnaire qatari a débloqué une enveloppe d’investissements importante pour tenir un objectif de taille : doubler les ventes du groupe pour atteindre 3,5 milliards d’euros de revenus annuels d’ici dix ans. Dans une allocution fleuve, son président, Paolo de Cesare, a présenté le 15 mai à la presse le bilan de l’exercice écoulé ainsi que son plan d’expansion 2020-2030.


Paolo de Cesare explique que le magasin d’Haussmann génère à lui seul 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires annuel. Objectif ? Atteindre 1,5 à 1,7 milliard en 2030 - FashionNetwork


Si sa nouvelle feuille de route s’avère ambitieuse, son exercice 2018/19 clos fin mars n’a pas été aussi fructueux qu’espéré en raison de l’impact du mouvement des gilets jaunes. Le Printemps n’atteint pas les 6 à 8 % de croissance attendus, mais réussit tout de même à dégager une progression de 3 % sur l’année, atteignant 1,7 milliard d’euros de chiffre d’affaires. « C’est un résultat satisfaisant de générer de la croissance malgré l’environnement, car l’activité a fléchi à partir du mois de novembre dernier et les 25 samedis de manifestations ont été très difficiles, décrit Paolo de Cesare, à la tête de la société depuis 2007. D’avril à novembre 2018, nous étions sur une tendance à +5,5 %, quand de décembre à mars dernier nous avons enregistré une chute de 3,3 % des ventes ». Avec un recul particulièrement marqué naturellement les jours de manifestation, à savoir -24 % de chiffre d'affaires les samedis à partir du 24 novembre pour le magasin d’Haussmann.

Un report des achats s’est effectué pour le grand magasin parisien le dimanche, mais surtout le vendredi, qui est devenu depuis lors son meilleur jour de vente (soit 18 % des ventes de la semaine). D’autre part, le réseau Printemps en région - soit une vingtaine d’adresses en propre - a également souffert, surtout à Lille, Lyon et Rouen, et termine l’exercice en présentant un recul de 1,5 % de ses ventes.

Sortir des frontières et rénover l’existant

L’international s’impose comme un axe clé puisque le grand magasin, qui ne possédait plus d’adresses hors de France, annonce son installation à Doha au Qatar et à Milan en Italie pour 2021. Des adresses orientées luxe, comme l’explique Paolo de Cesare, qui « doute de la survie dans les dix prochaines années des chaînes de grands magasins positionnées moyen de gamme ». Cinq à dix ouvertures, en direct, sont envisagées à l’export d’ici 2030, dans des emplacements premium de cœur de ville et à fort trafic.


Le rez-de-chaussée du nouveau Printemps de l'Homme à Paris, inauguré début 2018. - Printemps


Boulevard Haussmann, après une phase de dix ans de travaux (Nouveau Printemps de l’Homme, le Printemps du goût, de la beauté…), le point de vente né en 1865 rempile pour trois ans de chantier en s’attaquant aujourd’hui à deux étages du bâtiment de la femme, celui dédié aux marques de designers (2e) et celui de la chaussure (5e). Le bâtiment de l’homme va aussi prochainement accueillir un « shop in shop » sous la bannière du Vieux Campeur afin de surfer sur la tendance outdoor, tandis que le spécialiste de la cosmétique DIY et naturelle Aroma-Zone va prendre ses quartiers dans trois magasins en région sur près de 500 mètres carrés.

Dénicher de nouvelles opportunités pour grandir

Le Printemps réalise également une opération de croissance externe pour accélérer sa stratégie omnicanale et se renforcer sur un secteur en devenir. Et ce n’est pas au rayon mode qu’il aperçoit un horizon dégagé, mais plutôt dans l’univers de la maison : le groupe vient en effet d’acquérir l’e-commerçant spécialisé Made in Design, une entreprise française fondée en 1999 par Catherine Colin, qui distribue plus de 30 000 références d’objets de décoration et de meubles.


Outre la France, le site se décline au Royaume-Uni, en Allemagne, en Italie et en Suisse. - Capture écran


L’idée est de doubler les ventes du site - dont le volume est tenu secret - d’ici cinq à sept ans et d’établir des synergies avec le réseau Printemps, en installant notamment des points de retrait click & collect. « Nous avons reçu des dizaines de propositions d’acquisition d’entreprises dans le digital et le choix a été évident. Made in Design vient enrichir notre offre lifestyle en ligne jusqu’alors majoritairement concentrée sur la mode (avec Place des Tendances, un site acquis en 2013, ndlr) », justifie le dirigeant, qui pointe également le contexte en déclin de marché de l’habillement, ayant perdu 15 % de sa valeur en France depuis 2007. Pour l’heure, le poids de l’univers maison dans les ventes du groupe n’est que de 5 à 6 %.

Sur ce pilier du e-commerce, un autre chantier de taille est toujours en cours au Printemps : celui du lancement de son site propre, qui devrait intervenir en janvier ou février 2020. Une plateforme qui se focalisera sur le luxe et accueillera 80 marques, avec l’objectif à terme d’en totaliser environ 150. En ligne de mire, le groupe entend faire croître ses ventes réalisées en ligne grâce à ses trois sites en passant de 10 % des ventes globales estimées en 2020 à 20-25 % dans dix ans.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com