×
6 639
Fashion Jobs
PRINTEMPS
Acheteur Chef de Produit Horlogerie H/F
CDI · PARIS
GROUPE IKKS
Chef de Projet Technique Web Senior (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
WINNING SEARCH
Responsable Marketing et Communication - le Grand Comptoir
CDI · SURESNES
CAROLL
Merchandise Planner (H/F)
CDI · PARIS
ERIC BOMPARD
Responsable Régional H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Gestionnaire Commercial et Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Acheteur Tissus PAP Homme et Femme Luxe (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Acheteur Tissus Collection Créateur (H/F)
CDI · PARIS
MANPOWER CABINET DE RECRUTEMENT COMMERCE MODE LUXE
Coordinateur Retail
CDI · PARIS
ERIC BOMPARD
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Manager de Vente
CDI · ORLÉANS
HUGO BOSS
Project Manager Shop Construction H/F
CDI · PARIS
ZAPA
Responsable du Contrôle de Gestion (H/F) - CDI
CDI · PARIS
PAGE PERSONNEL
Chef de Produit Chaussure H/F
CDI · PARIS
AMERICAN VINTAGE
Responsable Régional(e) Retail Nord, Paris ou Lille H/F
CDI · PARIS
LE PALAIS DES THÉS
Responsable Préparation de Commandes b to c (H/F) - Bussy-Saint-Georges
CDI · BUSSY-SAINT-GEORGES
LE PALAIS DES THÉS
Responsable Préparation de Commandes b to b (H/F) - Bussy-Saint-Georges
CDI · BUSSY-SAINT-GEORGES
FROM FUTURE
Chef de Projet Architecture (F/H)
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
MANGO
Regional Retail Manager H/F
CDI · PARIS
SATELLITE PARIS
Chef de Produit Technique
CDI · PARIS
BLUE BOX
Gestionnaire de Stock Magasins Outlet H/F
CDI · L'UNION
BLUE BOX
Responsable Approvisionnement Retail H/F
CDI · L'UNION
Publicités
Publié le
8 avr. 2010
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les horlogers à l'écoute de la gent féminine

Publié le
8 avr. 2010

Sans voler la vedette aux hommes qui gardent encore une certaine exclusivité sur la "technique", les femmes s’intéressent de plus en plus aux montres mécaniques. Avec son corollaire, l’envie de porter leurs "propres" modèles. Les horlogers l’ont bien compris et commencent à renouveler leur offre sur ce segment.


Collection Datejust Lady de Rolex présentée à Baselworld en mars 2010

Pas de panique, la montre reste encore le bijou de Monsieur, son faire-valoir social. Et tout ce qui concerne les complications, mouvements, performances ou encore réserve de marche, en clair la technique, reste dans une large mesure une "affaire d’hommes". N’empêche, depuis le milieu des années 1990, à mesure que le marché des montres focalisait l’attention avec des délires horlogers de haut vol, une nouvelle clientèle en escarpins vernis a débarqué chez les revendeurs et détaillants.

Si les femmes ont commencé par s’approprier les modèles masculins, elles n’en apprécient pas moins les garde-temps qui leur sont spécifiquement dédiés, ceux qui tiennent compte de leurs goûts et de leurs attentes. Pour les horlogers, tout l’exercice réside alors dans le fait de donner les codes de la marque, le plus souvent masculins, aux modèles féminins sans livrer une pâle copie de l’existant. C’est dans cet esprit que Roger Dubuis a voulu concevoir une déclinaison féminine de sa ligne sportive EasyDiver équipée d’un mouvement manufacturé estampillé du Poinçon de Genève.

Puis, longtemps cantonnée au b.a.-ba, la montre femme a petit à petit sorti ses atouts techniques. Chez Rolex qui cette année mise sur ses grands classiques, la Datejust Lady revient en rose jaune, gris ou "everrose" - un alliage maison – avec son mouvement mécanique à remontage automatique muni du rotor Perpetual. Dans un autre style, chez Tudor, on glamourise et féminise l’ensemble. Même lifting réussi chez Omega qui, après avoir revu l’an passé la ligne Constellation, a présenté cette année la Constellation Ladies Quartz, à mouvement quartz, calibre 1532, bracelet en alligator et sertie de diamants.


De gauche à droite : J12 Marine de Chanel, Lovely de Tissot, Constellation Lady Quartz d'Omega, trois modèles qui renouvellent l'offre femme présentés lors de Baselworld 2010

Du côté d’Hamilton, on essaie de travailler sur l’offre femme dans le même esprit "sport" que les propositions homme. L’enjeu est de garder le même positionnement, s’inscrire à la fois dans la tendance de la maison et dans l’air du temps. Au final, on découvre une ligne de montres simples, automatiques, à petits prix, avec leur propre identité.

Autre type de lifting, plus communément admis, celui qui prend la tangente diamant. L'enjeu, de taille, étant de ne pas révolutionner les prix. C'est le cas chez Tissot qui propose son nouveau modèle Lovely, un modèle qui gagne en glamour avec ses mini diamants qui ornent le boîtier rond et lisse d’un diamètre d’à peine 19 mm, disponible dans une gamme de prix raisonnable.

Certes, contrairement aux nouveautés qui visent l'homme, l’incursion sur le segment la femme se fait à petits pas et leur nombre reste encore marginal, mais quoi qu’on en dise, la tendance est là.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com