×
Publié le
16 oct. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les institutions italiennes font front commun pour promouvoir le made in Italy

Publié le
16 oct. 2016

Comme nous l’annoncions le mois dernier, à partir de septembre 2017, il y aura un seul et unique moment de mode féminine sur Milan, dix jours d’affilée entre salons et défilés, dont la première édition se tiendra du 17 au 26 septembre.

L’objectif est de faire de Milan, le « lieu où il faudra être », concentrant sur le même lieu durant une période restreinte le meilleur du Made in Italy. Longtemps évoqué, le front commun du made in Italy se concrétise enfin, via un protocole d’entente.

Dolce Gabbana - Spring-Summer2016 - Womenswear - Milan - © PixelFormula


Le document a été signé à Rome au ministère du Développement économique au cours d’une réunion du Comité Mode, institué fin 2015 sous l’égide de ce ministère afin de définir une stratégie d’action commune entre les représentants de tous les organes et associations de la mode et des accessoires made in Italy. Etaient présentes également la mairie de Milan et l’ICE, l'Agence italienne pour le commerce extérieur.

Dans cette optique, les salons de la chaussure theMicam et le salon international des articles en cuir et de la maroquinerie Mipel ont changé leurs dates, passant de début septembre au 17, pour se positionner trois jours avant le début de la Fashion Week milanaise du prêt-à-porter féminin avec qui ils se superposeront en leur journée de clôture. D’autres salons seront impliqués, tel celui de la lunette, le Mido, avec une présence durant la Semaine de la Mode. 

« Nous avons accompli un pas en avant sans précédent pour le travail commun d’une grande et articulée réalité productive, qui est aussi un puissant facteur identitaire de l’Italie dans le monde », a déclaré dans un communiqué le sous-secrétaire au Développement économique, Ivan Scalfarotto.

« Le secteur de la mode élargi à toutes ses facettes représente 14 % de nos exportations et sa croissance a été de 3 % en 2015. L’Italie est le seul pays au monde à accueillir la filière dans son ensemble, des fils aux tissus, de la confection aux accessoires », souligne-t-il encore.

Pour soutenir le textile et l’habillement, le gouvernement italien travaille par ailleurs à un plan de financement extraordinaire, qui devrait s’élever à 130 millions d’euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com