×
6 712
Fashion Jobs
Publié le
17 nov. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les investissements commerciaux en baisse de 23 % en Europe

Publié le
17 nov. 2016

Sur fond de reprise économique lente pour la zone Euro, le marché de l'immobilier de commerce a atteint les 60 milliards d'euros sur les douze derniers mois. Une somme venant pour moitié d'Allemagne, du Royaume-Uni et de France, selon une analyse BNP Paribas Real Estate publiée à l'occasion du salon de l'immobilier commercial, Mapic.

Photo : Oxford Street


Le record atteint l'an passé, avec 70 milliards d'euros investis dans le commerce, n'est donc pas égalé, les douze derniers mois affichant un recul de 23 %, un chiffre conforme à celui des dernières années. Autre facteur à prendre en compte : certains projets d'envergure parviennent à eux seuls à tripler les investissements constatés en Irlande, et doubler ceux de la Pologne. 

"Face aux faibles rendements sur les principaux marchés européens, les investisseurs continuent à chercher des placements plus performants, pointe BNP Paribas Real Estate. Sur les principaux marchés européens, le rendement "prime" des commerces reste sous pression. En Espagne, il a fortement chuté depuis 2014 après avoir été élevé pendant plusieurs années".

A cela s'ajoute une disparité persistante ente les loyers "prime". Londres et Paris se distinguent en la matière, avec les loyers les plus élevés, les prix ayant sur dix ans quadruplé pour la première, et triplé pour la seconde. De leur côté, des villes comme Zurich et Berlin seraient désormais considérées comme des alternatives moins onéreuses. Pour la responsable du retail monde de BNP Paribas, Fiona Hamilton, le marché assiste à un engouement nouveau, après l'explosion des ventes en ligne.

"Les enseignes revoient leur stratégie en ligne et considèrent leurs points de vente physiques comme leurs meilleurs atouts", explique-t-elle. "L'évolution de l'e-commerce passe par le retour aux magasins traditionnels. (...) Les enseignes ont besoin de créer un univers. Le modèle d'activité basé exclusivement sur la vente en ligne a atteint ses limites et c'est une excellente nouvelle pour l'immobilier d'entreprise".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com