×
5 885
Fashion Jobs
GROUPE BEAUMANOIR
Acheteur (H/F)
CDI · PARIS
RALPH LAUREN
Chargé de Développement RH (H/F)
CDI · PARIS
LANCEL SOGEDI
Responsable Approvisionnement Produits Finis et Packaging - H/F
CDI · PARIS
CHANEL
Chef de Projet Développement Outils Visual Merchandising Mode
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Montpellier Polygone
CDI · MONTPELLIER
LA HALLE
Merchandise Planner - PAP Homme (H/F)
CDI · PARIS
ABSOLUT CASHMERE
Chargé de Gestion Commerciale Wholesale (H/F)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Calvin Klein - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
SIMONE PERELE
Responsable Marketing et Communication
CDI · CLICHY
CCLD RECRUTEMENT
Directeur Régional H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Brest - CDI
CDI · BREST
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Acheteur / Développeur Matières Annexes F/H
CDI · LES HERBIERS
COURIR
Chargé.e de Stock Studio - Paris - CDI -Temps Partiel - 25h - F/H
CDI · PARIS
COURIR
Chargé.e de Stock Studio - Paris - CDI -Temps Partiel - 20h - F/H
CDI · PARIS
TOD'S
Retail Back Office Coordinateur (H/F)_ Tod's Faubourg
CDI · PARIS
ROUJE
Chef de Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Gestionnaire Commercial et Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Chargé de Cotation Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Administration Des Ventes (H/F)
CDI · PARIS
RETAIL CONSEIL
Recruitment Officer, Luxury Retail
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Manager Des Ventes - Vélizy 2 H/F
CDI · VÉLIZY-VILLACOUBLAY
Publicités
Publié le
23 nov. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les loyers commerciaux des Champs-Elysées ont fléchi de 18% en trois ans

Publié le
23 nov. 2022

La Cinquième Avenue à New York domine le classement 2022 des loyers commerciaux les plus élevés au monde, avec un prix de 21.076 euros au mètre carré par an, soit une hausse de 14% par rapport à il y a trois ans, publie Cushman & Wakefield dans sa nouvelle étude comparant les valeurs locatives, dont la dernière édition date d'avant la crise sanitaire, en 2019. La célèbre rue américaine reprend ainsi la première place face à Hong Kong et son artère Tsim Sha Tsui (se substituant à Causeway Bay cette année), qui a vu ses loyers dévisser de 41% sur la période (pour se fixer aujourd'hui à 15.134 euros/m²/an).


La Cinquième Avenue à New York - Shutterstock


Sur la troisième marche du podium se place la Via Montenapoleone à Milan, qui grimpe de deux rangs avec une progression de 9% depuis 2019 (à 14.547 euros/m²/an). Une voie qui devient pour la première fois l'artère la plus chère d'Europe, et devance de peu New Bond Street à Londres (14.346 euros/m²/an), qui recule d'une place, tout comme les Champs-Elysées à Paris, dont la valeur locative a plongé de 18% en trois ans (à 11.069 euros/m²/an).

Le secteur de l'immobilier commercial a subi "l'un des plus grands tests de résistance imaginables au cours des dernières années, mais les meilleurs emplacements commerciaux ont fait preuve de robustesse", estime Robert Travers, le directeur retail EMEA de Cushman & Wakefield. "Alors que nous sommes maintenant confrontés à de nouveaux défis économiques, les discussions sont passées du pessimisme à l'évolution omnicanale des commerces".


Le classement actuel des 20 artères les plus chères au monde - Cushman & Wakefield


Si l'on opère une moyenne sur les 92 villes ciblées par l'étude, les loyers commerciaux ont baissé de 6% en trois ans, avec une chute de 13% au plus fort de la pandémie, compensée par une hausse de 2% enregistrée l'an dernier.

L'Asie-Pacifique enregistre le plus fort repli



Des disparités sont observées selon les localisations: la région Asie-Pacifique a été la plus affectée avec des loyers en repli de 17% en moyenne, "principalement en raison de la fermeture des frontières affectant les principales destinations touristiques internationales". Dans la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique), la baisse a été plus contenue (-11%), tandis qu'elle n'a été que de -7% dans la région Amérique, "grâce notamment à des politiques fiscales favorables et à des déplacements domestiques internes qui ont stimulé le pouvoir d'achat".


Le top10 des artères les plus chères en Europe - Cushman & Wakefield


En Europe, le rapport précise que la France, l'Irlande, le Royaume-Uni et l'Espagne ont connu des baisses de loyers allant jusqu'à 28% en moyenne durant la pandémie (en 2020), tandis que certains pays en Europe de l'Est ont mieux résisté, comme la Slovaquie et la Slovénie. Néanmoins, la reprise constatée en début d'année 2022 continuera "d'être remise en question par l'évolution de l'inflation, qui a un impact sur la demande des consommateurs et sur les enseignes".

Quatre artères parisiennes dans les dix plus chères d'Europe



Si l'on se concentre sur le marché hexagonal, et Paris en particulier, il ressort que la chute des valeurs sur les Champs-Elysées a retenti comme une opportunité pour des transferts, avec Lacoste et Louis Vuitton notamment, et des arrivées de marques premium comme Sandro, The Kooples et Lululemon cette année.

D'autre part, la France cumule cinq artères parisiennes spécialisées luxe (voir tableau ci-dessus), soit la moitié des dix artères les plus chères d’Europe. Précisons toutefois que ces lieux de shopping haut de gamme ont vu leurs loyers chuter, comme la Place Vendôme/rue de La Paix qui enregistre le plus fort recul (-22% en trois ans).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com