×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
24 avr. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les marques du groupe SMCP multiplient les initiatives face au Covid-19

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
24 avr. 2020

SMCP annonce de nouvelles mesures et poursuit sa contribution à la lutte contre la pandémie de coronavirus avec des dons de masques chirurgicaux et des éditions limitées dont les fonds seront reversés à des institutions sanitaires. La direction du groupe, qui avait annoncé lors de sa dernière présentation de résultats s'annoncer à un exercice complexe, a décidé de réduire de 30% sa rémunération fixe durant la période, tout comme les membres du conseils d'administration qui voient réduits de 30% le montant de leurs jetons de présence.


Sandro


Le groupe SMCP contrôle les marques Sandro, Maje, Claudie Pierlot et De Fursac. Il affirme "être mobilisé depuis plusieurs semaines pour soutenir les personnels sanitaires et les populations vulnérables dans la lutte contre la pandémie de Covid-19". Au cours des prochaines semaines, la société fera notamment don de 50 000 masques chirurgicaux à des sociétés d’aide à domicile opérant sur le territoire français.

Cette action vient s’ajouter à la confection de 10 000 masques fabriqués dans les ateliers de Sandro à partir de chutes des collections précédentes. Maje, de son côté, a fourni plus de 12 000 masques FFP1 à l’Agence Régionale de Santé d’Île-de-France. L’organisation se chargera de les répartir dans les maisons de retraite, les écoles et les commissariats de police. La marque a aussi pu faire produire au sein d’une usine française 12 000 charlottes chirurgicales réutilisables avec ses chûtes de tissus. Elle a enfin fait un don d'un millier de vêtement à l'attention des plus démunis mais aussi pour le personnel soignant.

Par ailleurs, Sandro a imaginé une édition spéciale de tee-shirts solidaires dont 100 % des profits sont reversés à la Croix-Rouge. Des vêtements Maje ont aussi été distribués à plusieurs organisations françaises, espagnoles et italiennes.

Claudie Pierlot a lancé une campagne intitulée #ourheroes pour lever des fonds destinés à la caisse de solidarité de l’OMS. Enfin De Fursac a joué la solidarité locale en donnant 8.000 mètres de tissu, d’élastiques et de rubans au département de la
Creuse.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com