×
6 902
Fashion Jobs
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Des Stocks H/F
CDI · LYON
GROUPE IKKS
Responsable du Parametrage Des Operations Commerciales (H/F)
CDI · SÈVREMOINE
JULES
Sustainable Buyer H/F
CDI · ROUBAIX
NOTSHY
Responsable E-Commerce H/F
CDI · PARIS
HERMES
CDI - Chef de Produit Chapeaux & Gants Femme (H/F)
CDI · LE PRÉ-SAINT-GERVAIS
HERMES
CDI - Chef de Produit Bijouterie Fantaisie Femme (H/F)
CDI · LE PRÉ-SAINT-GERVAIS
BLEU LIBELLULE
Responsable Réseaux Sociaux & Media
CDI · MONTPELLIER
KARA
Chef de Projet Évènementiel H/F
CDI · GENTILLY
DEPECH'MODE PARIS
Responsable Adv H/F
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Responsable Technique Adjoint (H/F) – Mode – CDI – Giverny
CDI · GIVERNY
CONFIDENTIEL
Directeur Commercial Developpement Produits B2B
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Visuel Merchandising H/F
CDI · STRASBOURG
CITY ONE
Office Manager Bilingue Anglais H/F
CDI · PARIS
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes H/F - CDI - Toulouse
CDI · TOULOUSE
BLEU LIBELLULE
Chef.fe de Projet Digital F/H
CDI · MONTPELLIER
METHODEWEB
Chef de Projet Digital
CDI · PARIS
PACO RABANNE MODE
Acheteur(se) Fournitures PAP & Accessoires
CDI · PARIS
JULES
Buyer Sustainable
CDI · ROUBAIX
WINNING SEARCH
Responsable Wholesale France - Nooz Optics
CDI · PARIS
GROUPE ARMAND THIERY
Chef de Produit/ Acheteur Textile H/F
CDI · PARIS
HAYS FRANCE
Contrôleur de Gestion Anglais Courant H/F
CDI · NANTERRE
MICHAEL PAGE
Responsable Ressources Humaines France H/F
CDI · SAINT-MICHEL-DE-FRONSAC
Publicités
Par
Reuters
Publié le
11 juin 2009
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les Marseillais sont les plus favorables au travail du dimanche

Par
Reuters
Publié le
11 juin 2009

PARIS (Reuters) - Les habitants de Marseille et les jeunes sont les plus favorables à l'ouverture des commerces le dimanche, objet d'un projet de loi appelé à être débattu en juillet au Parlement, selon une enquête d'OpinionWay.



Cette enquête, présentée jeudi 11 juin aux "Assises du dimanche", à Paris, a été menée à Paris, Marseille et Lille, les trois agglomérations concernées par le projet de loi qui vise à élargir et encadrer le droit de travailler le septième jour.

Si une majorité de sondés se disent favorables à l'ouverture dominicale (63 %), il existe des disparités entre les régions.

Marseille est la plus séduite par l'idée (68 %), devant Paris (64 %) et Lille (55 %).

De fortes disparités existent aussi suivant les âges. Plus de huit sur dix (81 %) des 18-24 ans y sont favorables, un pourcentage qui tombe à 55 % chez les 50-64 ans.

Quand vient le moment de se porter volontaire, 42 % des sondés dans leur ensemble se disent prêts à travailler régulièrement le dimanche (et 38 % des salariés du public et du privé), une proportion qui grimpe à 52 % chez les étudiants, qui financent parfois leurs études de cette manière.

Une proposition de loi du député UMP Richard Maillé doit être examinée par les députés en juillet lors d'une session extraordinaire du Parlement.

"Le texte sera appliqué dès promulgation, fin août début septembre", a précisé Richard Maillé aux "Assises du dimanche", auxquelles ont également participé le secrétaire général de l'UMP, Xavier Bertrand, et les députés UMP Axel Poniatowski et Jean-Frédéric Poisson.

Selon ce dernier, une quinzaine de députés de la majorité restent hostiles au texte, "mais cela n'est pas susceptible de remettre en cause l'adoption finale".


Défense des droits des salariés

Cette quatrième mouture du projet de loi, en gestation depuis deux ans, prévoit la possibilité d'ouvrir le dimanche pour tous les commerces dans les zones touristiques et thermales.

Il souhaite aussi définir des périmètres d'usage de consommation exceptionnel (PUCE) dans les zones urbaines de plus d'un million d'habitants - Paris, Aix-Marseille et Lille.

Le texte confirme le principe du volontariat pour les salariés de même qu'un doublement de salaire et un repos compensateur. Il fixe à 13h00 au lieu de 12h00 l'heure de fermeture le dimanche des commerces de détail alimentaires.

Pour six personnes sur dix (59 %) sondées par OpinionWay, ouvrir le dimanche est avant tout "pratique" car c'est "le seul jour disponible pour faire ses courses".

Les personnes défavorables insistent sur l'importance de permettre aux salariés de se reposer (44 %) et estiment que le dimanche doit être réservé aux loisirs et à la famille (38 %).

Il est, pour l'ensemble des sondés, plus utile d'ouvrir des commerces de produits alimentaires (68 %) que des magasins de vêtements ou de chaussures (60 %). Plus des trois quarts (77 %) plébiscitent les petits commerces et 54 % les grandes surfaces.

"Beaucoup estiment que si on permet aux grandes surfaces d'ouvrir le dimanche, ça va tuer le petit commerce", a commenté Bruno Jeanbart, responsable des études chez OpinionWay.

Les sondés sont en outre soucieux des droits des salariés. Ils sont 64 % à juger important de garantir l'emploi des personnes qui ne souhaitent pas travailler le dimanche et 41 % veulent rendre obligatoire que le travail dominical soit au moins payé double.

L'étude d'OpinionWay a été réalisée par téléphone du 27 avril au 4 mai auprès de 2 626 personnes vivant dans les agglomérations parisienne (1 007 personnes), marseillaise (813) et lilloise (806).

Selon un rapport du Conseil économique et social, environ sept millions de personnes travaillent actuellement le dimanche en France, dont la moitié régulièrement.

© Thomson Reuters 2022 All rights reserved.