×
Publicités
Par
AFP
Publié le
26 mars 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les mesures de soutien à l'économie française devraient coûter 32 milliards d'euros en 2021

Par
AFP
Publié le
26 mars 2021

L'Etat devrait dépenser environ 32 milliards d'euros pour soutenir l'économie en 2021, après une année 2020 qui a vu le déficit et la dette atteindre des niveaux "historiques", indique le ministre des Comptes publics Olivier Dussopt vendredi dans un entretien à l'AFP.


En 2019, avant la crise, la dette française s'affichait à 97,6% du PIB et le déficit à 3,1%. - AFP/Archives


Le coût du prolongement des mesures d'urgences à la date actuelle, "nous estimons qu'il dépassera les 30 milliards d'euros, autour de 32 milliards d'euros, avec 18 milliards pour le fonds de solidarité, 11 milliards pour l'activité partielle et environ 3,5 à 4 milliards d'euros pour les exonérations de cotisations sociales", a affirmé le ministre.

"Nous l'avons dit, nous continuerons à aider les Français et les entreprises aussi longtemps que l'activité sera empêchée", a-t-il ajouté.

L'an dernier l'Etat a dépensé 47 milliards pour ces aides: plus de 16 milliards pour le fonds de solidarité, environ 27 milliards pour l'activité partielle (dont une partie assumée par l'Unédic) et 4 milliards d'euros d'exonérations de cotisations.

La crise sanitaire et économique a déjà grevé les finances publiques l'an dernier. Le déficit public a atteint 9,2% du produit intérieur brut (PIB) et la dette s'est envolée à 115,7%, a indiqué l'Insee vendredi.

"Les chiffres sont à la fois historiques et encourageants', a réagi Olivier Dussopt. "Historiques, parce que le déficit de l'année 2020 est le plus important que la France ait connu dans la période contemporaine, et encourageants car il est moins important que ce que nous avions imaginé", a-t-il ajouté.

Il s'est dit aussi "optimiste sur la capacité de rebond de l'économie française", grâce à sa bonne résistance en fin d'année 2020, malgré les restrictions sanitaires, et grâce au plan de relance de 100 milliards d'euros décidé par le gouvernement.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Tags :
Business