×
Publicités
Par
AFP
Publié le
15 févr. 2014
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les parfumeries Douglas finalisent l'acquisition de Nocibé

Par
AFP
Publié le
15 févr. 2014

AFP - Les parfumeries allemandes Douglas ont annoncé la signature de l'accord pour acquérir leur concurrent en France Nocibé, ce qui leur permettra de former la chaîne de parfumeries avec le plus important réseau de vente de l'Hexagone.

"AI Perfume France SAS, société contrôlée indirectement par Douglas Holding AG, annonce la signature d'un accord avec l'ensemble des associés actuels de Nocibé (...) en vue d'acquérir Nocibé", a annoncé Douglas, détenu par le fonds Advent et sa famille fondatrice.

Visuel Nocibé


Nocibé, créé à Lille au milieu des années 1980, avait été racheté en 2006 par la société d'investissement britannique Charterhouse, actionnaire majoritaire de Vivarte.

Interrogé par l'AFP, Douglas n'a pas voulu donner le montant de la transaction, qui reste soumise à l'accord des autorités de la concurrence.

La combinaison de Douglas et de Nocibé formerait la plus importante chaîne de parfumeries en France en termes de nombre de magasins, avec en cumulé 625 boutiques et 4.000 employés, précise le communiqué.

En termes de chiffre d'affaires, le nouveau groupe deviendrait numéro deux français de la parfumerie, derrière Sephora (groupe LVMH) mais devant Marionnaud.

Largement présentes en Allemagne mais n'ayant pas réussi à véritablement percer en France, les parfumeries Douglas avaient été rachetées fin 2012 par le fonds américain Advent International, la famille fondatrice Kreke conservant une participation minoritaire.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.