Les parfums Coach soutiennent les ventes d'Interparfums

Paris, 25 octobre 2018 (AFP) - Interparfums, créateur et exploitant français de parfums de prestige, a augmenté son chiffre d'affaires de 3,4 %, à 118,5 millions d'euros, au troisième trimestre, grâce à ses parfums sous licence Coach et Jimmy Choo.

Publicité pour le parfum Coach Floral - Interparfums

Compte tenu des « très bons résultats » des parfums Coach, « en avance » sur les prévisions du groupe, l'objectif de chiffre d'affaires de 430 millions d'euros en 2018 « pourrait être légèrement dépassé », a déclaré jeudi le PDG d'Interparfums, Philippe Benacin, cité dans un communiqué.

Les ventes totales du groupe sur les neuf premiers mois de l'année s'élèvent déjà à 337,2 millions d'euros, en hausse de 4,1 % sur un an, ou de 8,2 % à devises constantes.

Sur le trimestre écoulé, les parfums sous licence du maroquinier new yorkais Coach ont signé la meilleure performance du groupe, avec des ventes en hausse de 42 % sur un an, à 22,5 millions d'euros.

Depuis le début de l'année, les ventes des parfums Coach ont même décollé de 90 %, « une progression remarquable, notamment aux Etats-Unis », souligne Interparfums dans son communiqué.

Les parfums Jimmy Choo ont également bien progressé sur le trimestre écoulé (+21 % sur un an, à 29 millions d'euros), grâce au lancement de la ligne Jimmy Choo Fever cet été, permettant de limiter à 9 % le repli de la marque depuis le début de l'année.

En l'absence de lancement majeur cette année, les parfums de la principale licence du groupe, Montblanc, ont reculé de 15 % au troisième trimestre, à 26,9 millions d'euros, et de 5 % sur les neuf premiers mois de l'année.

Les ventes de Rochas, marque de parfum détenue en propre par Interparfums, ont également fléchi au troisième trimestre (-12,7 %, à 6,9 millions d'euros) et s'inscrivent en recul de 12 % depuis janvier, malgré la poursuite de l'implantation de la marque, atteignant désormais une vingtaine de pays.

« L'année 2019, avec une série de lancements majeurs sur les marques Montblanc, Lanvin et Jimmy Choo, se présente bien et devrait être marquée par une accélération de la croissance », a rappelé Philippe Benacin.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

ParfumsBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER