×
6 664
Fashion Jobs
Publié le
19 juil. 2007
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les parfums du Second Empire embaument l'Hôtel Intercontinental

Publié le
19 juil. 2007

L'Hôtel Intercontinental fleure bon les parfums du Second Empire. Le prestigieux établissement parisien accueille une exposition retraçant cette période charnière pour la parfumerie française avec quatre cent cinquante pièces d'époque, de Baccarat à Roger&Gallet en passant par Bourjois, Givaudan, Guerlain ou encore Caron.


Bourjois Rose de Ville 1881

« Avec cette exposition, nous ne racontons pas l'histoire du parfum, mais celle de l'humanité, car un parfum révèle beaucoup de choses sur son époque ». C'est ce qu'explique Elisabeth de Feydeau, directrice de l'exposition qui se tient jusqu'au 30 juillet prochain dans le jardin d'hiver du grand hôtel.

Docteur en histoire et expert parfum, cette dernière a réuni avec l'aide des musées et collections de grandes marques une multitude d'objets d'époque : flacons en verre ou cristal, poudriers, stylos et rouges à lèvre, mais aussi dessins, gravures et lithographies publicitaires. Autant de symboles d'un temps de grands bouleversements pour le monde de la parfumerie.

« C'est à cette époque qu'on est passé des senteurs naturelles aux senteurs artistiques », affirme Elisabeth de Feydeau avant d'ajouter : « On sortait d'une période de parfum bourgeois et puritain. Il convenait de ne pas trop se parfumer pour ne pas être jugé vulgaire. Mais avec l'arrivée de Napoléon III et de l'Impératrice Eugénie, c'est le retour du faste, du brillant et du tapageur. C'est dans ce contexte que concevoir un parfum est devenu une excellence française. »

Les pièces exposées sont étonnantes tant elles soulignent ce changement de mentalité, avec une montée en puissance de l'art nouveau à l'approche du XXe siècle. Les fragrances se font dès lors moins florales et plus orientales, inspirées par les voyages lointains et exotiques qui se développent rapidement.

C'est sur la Première Guerre mondiale que se conclut le périple. Une période tragique où l'effort de guerre sonne comme une parenthèse dans la parfumerie. De cette période troublée naît un style particulier de flacons à mi-chemin entre art et industrie, qui marque l'éclosion de la parfumerie moderne telle qu'elle existe encore aujourd’hui.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com