×
Publicités
Par
AFP-Relaxnews
Publié le
24 mars 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les PET recyclés sont-ils dangereux pour la santé ?

Par
AFP-Relaxnews
Publié le
24 mars 2022

A-t-on réellement trouvé une solution d'avenir dans le plastique recyclé qui compose nos bouteilles d'eau ou de soda ? Une étude de l'université Brunel, située dans le Grand Londres, rapporte que les contenants en PET recyclé contiennent davantage de produits chimiques que la version moins écolo du plastique. Des conclusions amenées à être étudiées de près dans l'univers textile, où les PET ont été identifiés comme une source de fils techniques recyclés, en particulier pour le polyester.



Avec 480 milliards de bouteilles en plastique vendues chaque année, selon Euromonitor International, on pensait avoir trouvé un début de réponse à la problématique de la pollution plastique, d'autant que moins de 14% de ces bouteilles en plastique sont recyclées. Rien d'étonnant donc si nombre de marques font de l'usage du plastique recyclé un argument de vente. Les bouteilles de PepsiMax affichent désormais, et de façon ostentatoire, que le contenant est fabriqué à 100% en R-PET (polytéréphtalate d'éthylène).

D'après le média spécialisé Rayon Boissons, l'ensemble des produits du groupe PepsiCo en France fait usage de ce matériau, dont la fabrication génère cinq moins d'émissions de CO2 par rapport à une bouteille en PET neuve. 

Seulement voilà, des chercheurs britanniques se sont rendu compte que ce polymère de synthèse, lorsqu'il était recyclé, pouvait générer la concentration, et même l'apparition, de nouveaux produits chimiques. Une vraie problématique puisque les scientifiques confirment que ces substances migrent du contenant vers le contenu.

Publiés dans la revue experte Journal of Hazardous Materials, les résultats précisent même que la migration du bisphénol A - le fameux composé chimique désigné comme un perturbateur endocrinien interdit dans la fabrication des biberons depuis 2015, est plus important dans le plastique recyclé que le plastique traditionnel. Selon les chercheurs, on trouverait l'explication dans les technologies employées au moment de la destruction du plastique originel. 

"Les process de recyclage incluent déjà le nettoyage des bouteilles avant que celles-ci ne soient transformées en nouvelle matière première. En investissant dans de nouvelles super-technologies dédiées au nettoyage, nous avons les capacités de maximiser la probabilité de décontaminer le PET recyclé à des niveaux similaires à celui du PET vierge", explique le Docteur Eleni Iacovidou. La scientifique donne d'ailleurs quelques pistes : utiliser des filtres à eau, sinon des containers à eau beaucoup plus imposants. 

Pour rappel, le "pacte vert" de la Commission européenne prévoit l'introduction de 30% de matières recyclées dans les emballages plastiques d'ici 2030.

 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2022 AFP-Relaxnews.