×
Publicités
Publié le
24 août 2016
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les prix du luxe s’envolent en Chine

Publié le
24 août 2016

Le prix des biens et services de luxe a augmenté de 5,1 % en Chine  en juin sur glissement annuel, enregistrant la hausse la plus importante sur les cinq dernières années, selon le rapport Luxury Consumer Price Index 2016 publié par le Chinois Hurun Research Institute en juillet, qui recense habituellement les plus grandes fortunes du pays. Cette hausse est d’autant plus importante si on la compare à l'indice des prix à la consommation publié par le Bureau National des Statistiques, en progression de 1,9 % en juin.

Les prix du luxe s'inscrivent à la hausse en Chine - marketing-chine.com


Cet indice des prix à la consommation du luxe (Luxury CPI) est publié chaque année par Hurun depuis 10 ans et mesure la variation sur un an, en juin, des dépenses des consommateurs dans les produits haut de gamme en Chine. Il prend en compte un panier de 124 références dans 11 catégories, de la santé à l’éducation en passant par les voyages, montres, bijoux, yachts, automobiles, etc.

Au cours des dix dernières années, le Luxury IPC de luxe a augmenté de 75 %, soit deux fois plus que l'indice des prix à la consommation. En ce qui concerne ce rapport 2016, près de 60 % des produits de luxe recensés coûtent plus chers par rapport à un an plus tôt, notent les auteurs de l'étude.

Selon l'index Hurun, les plus fortes hausses affichant des taux à deux chiffres ont été enregistrées dans l’immobilier de luxe (+13 %), les soins médicaux et l’éducation. Pour s’offrir un appartement à Shenzhen, par exemple, il a fallu débourser 57 % de plus entre juillet 2015 et juin 2016, par rapport à la même période un an plus tôt !

Les prix des séjours de luxe ont récupéré du terrain aussi, augmentant de 5 %, après les baisses consécutives des deux dernières années dues à la revalorisation du RMB.

Même remontée pour les accessoires (montres et joaillerie), dont les prix progressent de 3,9 % après avoir reculé de 3,6 % l’année précédente, et pour les produits de beauté (+2,9 % contre -2,9 % un an plus tôt).

Dans la catégorie des accessoires, la palme de la plus forte hausse revient au sac Birkin en crocodile de Hermès, une valeur indétrônable, dont le prix en Chine s’est envolé de 28,6 % sur un an, alors que le prix des fameux carrés de la même Maison a diminué de 9,3 %.

Sur la même période, le prix d’un sac Chanel a progressé de 10,7 %, celui des talons aiguille Pigalle de Louboutin de 11,1 %, relève Hurun. En revanche, les prix des montres et bijoux recensés par l'institut de recherche chez Patek, Rolex, Cartier, Piaget et Louis Vuitton sont restés stables sur le marché chinois.

A noter une petite reprise pour jets et yachts (+1 %), qui avaient vu leur prix s’effondrer de 10,5 % lors du rapport précédent.

Seuls les prix des vins et spiritueux, du tabac et des voitures de luxe s’inscrivent à la baisse pour la deuxième année consécutive, note l’étude.

Cette année, les cadeaux effectués par les consommateurs chinois ont bondi de 15 %, notamment dans la catégorie des montres et des produits électroniques.

Pour les deux prochaines années, plus de 80 % des consommateurs interrogés expriment un sentiment positif concernant l'économie chinoise, mais seulement 27 % d'entre eux se disent « très confiants », alors qu’ils étaient 35,8 % un an auparavant, observent les chercheurs de Hurun, en notant que « les Chinois les plus riches sont encore sous pression cette année, effectuant moins de vacances ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com