×
6 348
Fashion Jobs
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga - Juriste Droit Social (f/h)
CDI · PARIS
A LA SOURCE...
Responsable Commercial Export Asie (H/F)
CDI · CENTRAL
CONCEPT RECRUTEMENT
Acheteur/Responsable Retail Merchandising- PAP & Accessoires Iconiques - H/F - CDI - Paris
CDI · PARIS
HAYS FRANCE
Contrôleur de Gestion Retail H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Lyon
CDI · LYON
JULES
Responsable Développement Immobilier et Affiliatio
CDI · ROUBAIX
SINTEL RECRUTEMENT
Acheteur Produits Textiles H/F
CDI · IVRY-SUR-SEINE
ISABEL MARANT
Chauffeur Livreur Polyvalent H/F
CDI · PANTIN
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Achats & Merchandising (H/F)
CDI · PARIS
INSTITUT GUINOT
Responsable de Secteur (H/F)
CDI · ROUEN
UNIVERSAL MUSIC FRANCE - A&R STUDIOS
Responsable Pôle E-Commerce H/F
CDI · PARIS
AKKION RECRUITMENT
Responsable Atelier de Prototypage (H/F)
CDI · PARIS
VANESSA BRUNO
Chargé(e) de Marketplaces & E-Retailers
CDI · PARIS
NORKI INTERNATIONAL
Chef de Produit Prêt à Porter Homme
CDI · PARIS
BANANA MOON
Chef de Produit Wholesale & Retail H/F
CDI · NICE
COP COPINE
Responsable du Développement Wholesale H/F
CDI · ROMAINVILLE
SHOWROOMPRIVE.COM
Chef de Publicite - H/F
CDI · SAINT-DENIS
GALERIES LAFAYETTE
Acheteur Beauté H/F
CDI · PARIS
HERMES SERVICES GROUPES
CDI - Responsable Réceptions-Expéditions (H/F)
CDI · PANTIN
JACK GOMME
Marketing et Ecommerce Manager
CDI · PARIS
CLEOR
Responsable CRM H/F
CDI · NEUILLY-SUR-SEINE
KUSMI TEA
Chef de Projet Trafic et Acquisition Digitale Kusmi Tea H/F
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
11 oct. 2012
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les produits techniques, élément moteur de l'industrie textile

Par
AFP
Publié le
11 oct. 2012

TOURCOING (France), 10 oct 2012 (AFP) - Les textiles techniques sont un moteur important pour l'industrie textile, notamment en France où ils représentent 40% de l'activité, et sont porteurs d'innovation pour de nombreux secteurs allant des transports à la santé ou au bâtiment.

Photo AFP


"L'activité traditionnelle a plutôt tendance à décroître et c'est un phénomène un peu inéluctable (...) par contre, les textiles techniques, du fait des nouvelles applications, ne font que se développer", a expliqué à l'AFP Bertrand Delesalle, président du Centre européen des textiles innovants (CETI), inauguré mercredi dans la zone de l'Union Roubaix-Tourcoing-Wattrelos de l'agglomération lilloise.

Le chiffre d'affaires mondial du textile technique s'élevait à 133 milliards de dollars l'an dernier, dont 20% produits en Europe, selon les chiffres présentés à cette occasion par l'Observatoire des textiles techniques de l'Institut français de la mode (IFM), qui prévoit qu'il atteindra 175 milliards de dollars en 2020.

"Le textile technique est un des secteurs les plus dynamiques" de l'industrie textile et "peut permettre d'amener un nouveau souffle", a confirmé à l'AFP Hubert du Potet, délégué général de l'Union des industries textiles (UIT).

"Un certain nombre d'entreprises ont réussi à se reconvertir vers les textiles techniques pour mettre en avant leur savoir faire et les adapter", a-t-il observé.

En 2011, le chiffre d'affaires de l'industrie textile française a progressé de 5% à 12,8 milliards d'euros, dont 5,4 milliards d'euros pour les textiles techniques, un domaine où la France pointe au deuxième rang européen après l'Allemagne.

Deux domaines concentrent l'activité : les matériaux composites et les textiles non tissés, avec des applications en médecine (implants internes), en aéronautique (éléments de fuselage), dans la construction (isolation), le génie civil et l'agriculture avec des "géotextiles", l'énergie éolienne, ainsi que dans l'automobile ou encore les vêtements de protection ou de sport, sans oublier la mode.

Le futur des textiles innovants passe par "un développement sans limite des marchés de niche" comme la "cosméto-textile" avec des textiles diffusant des médicaments, a expliqué Christine Browaeys, en présentant l'étude de l'IFM.

"Produire des plus petits volumes à forte valeur ajoutée, c'est la force de l'Europe", a-t-elle souligné lors d'une table ronde avec des industriels.

Les composites sont par exemple présents dans les réservoirs de lanceurs spatiaux comme Ariane, a expliqué Brigitte Defoort, expert matériaux du groupe spatial AEDS Astrium.

Le PDG de Dickson Constant, entreprise spécialisée en bâches et toiles, Eugène Deleplanque, a cité un projet de "bâche qui transforme les UV en électricité". Elisabeth Ducottet, présidente de Thuasne (textiles médicaux), voit "trois pistes d'innovation" dans les fibres, l'assemblage des pièces et "la technologie embarquée", qui serviront dans les textiles médicaux pour la télémédecine.

Le CETI, implanté dans une région de tradition textile, "a pour objectif de développer de nouvelles applications pour les textiles intelligents et mettre au point des matériaux textiles de demain en créant de nouvelles fibres", a résumé Bertrand Delesalle.

Réunissant chercheurs, ingénieurs et entreprises, ce centre mettra à leur disposition pour des tests, des machines de haute technologie comme une fileuse tricomposants, qui n'existe qu'à cinq exemplaires dans le monde.

"On peut greffer des qualités complémentaires au textile : des fibres optiques, des nanoparticules, des apprêts de types différents", a indiqué Patrice Galland, président de ClubTex, association qui réunit 75 entreprises textiles.

"On a une opportunité, il faut vraiment la saisir", a affirmé Bertrand Delesalle, rappelant que la Chine est le pays qui dépose actuellement le plus de brevets dans le secteur.Par Simon BOEHM

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.