×
Par
Reuters
Publié le
20 janv. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les remontées mécaniques des stations de ski ne rouvriront sans doute pas de la saison

Par
Reuters
Publié le
20 janv. 2021

PARIS (Reuters) - Les remontées mécaniques des stations de ski françaises ne rouvriront probablement pas de la saison, a indiqué mercredi une source gouvernementale à Reuters alors que s'est tenu un conseil de défense sur la situation sanitaire.


Les remontées mécaniques des stations de ski françaises ne rouvriront probablement pas de la saison. - Photo prise le 18 janvier 2021 / Reuters /Eric Gaillard


"Fort probablement qu'elles ne rouvriront pas de la saison" a indiqué cette source, ajoutant que le sujet de l'indemnisation devra être abordé. Interrogé à l'issue du conseil de défense, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal n'a pas confirmé l'information mais a indiqué que les professionnels des stations d'hiver seraient informés par le ministre de l'Economie Bruno Le Maire "d’ici la fin de la semaine".

Le gouvernement avait prévu de faire un point d'étape ce 20 janvier sur la possibilité de rouvrir les remontées mécaniques. Les stations de ski peuvent accueillir du public mais leurs équipements sont fermés depuis le début de la saison hivernale en raison de la pandémie de coronavirus. Les acteurs du secteur espéraient rattraper le manque à gagner des vacances de Noël lors des prochains congés prévus en février.

Mais l'évolution de la pandémie en France continue d'inquiéter. Plusieurs responsables sanitaires ont averti mercredi que la situation risquait de se dégrader dans les semaines qui viennent, ce qui pourrait justifier des mesures plus coercitives que le couvre-feu en vigueur.

Fermés depuis la fin octobre, les restaurants sont aussi suspendus à l'évolution de la situation sanitaire. La date du 6 avril pour une réouverture a été évoquée par des médias et syndicats du secteur. "Ça n'a pas de sens (...) La question, c'est: 'Est-ce qu'on refixe une date ?'", a indiqué la source gouvernementale.

"Est-ce qu’on se fixe un nouveau rendez-vous début avril et en fonction de la situation épidémique on prendra une décision début avril ? Je ne pense pas qu’on va se ré-enfermer dans une date", a-t-elle ajouté.



(Michel Rose et Blandine Hénault, édité par Jean-Philippe Lefief)

© Thomson Reuters 2021 All rights reserved.

Tags :
Autres
Industrie