×
Publicités
Publié le
12 mars 2007
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les résultats de Quiksilver pâtissent d’un hiver difficile

Publié le
12 mars 2007

L’année 2007 s’annonce pleine de défis pour le leader mondial de l’outdoor. Quiksilver vient en effet de révéler les chiffres décevants de son premier trimestre. Le groupe affiche un bénéfice net de 2,5 millions de dollars, contre 18,6 millions l’an passé sur la même période. Le chiffre d’affaires, lui, se consolide à 552,5 millions, contre 541,1 millions au premier trimestre 2006, soit une progression de 2 %.


Marku Koski

Une faible mais néanmoins appréciable progression due principalement à la zone Amériques, qui affiche 240,6 millions de dollars de chiffre d’affaires, soit une hausse de 9 % par rapport à l’an passé. C’est du marché des zones Europe et Asie-Pacifique que naissent les futurs problèmes de Quiksilver.

L’Europe voit ainsi son chiffre d’affaires passer de 261,2 millions de dollars début 2006 à seulement 254 millions (- 3 %). Le marché Asie-Pacifique affiche quant à lui un résultat de 57,2 millions, soit une baisse de 2 % face au 58,3 millions de 2006.

Robert B.McNight Junior, président du conseil d’administration, attribue bien entendu ces mauvais résultats au flagrant manque de neige cet hiver, mais pas uniquement : « Nous sommes confrontés à des réassorts très faibles, une pression à la baisse sur les prix de vente ainsi qu’une contraction significative du carnet de commande pour la saison prochaine dont les conséquences vont se faire sentir tout au long de l’année ».

Les dirigeants de l’entreprise se montrent cependant optimistes face à la croissance de Quiksilver, Roxy et DC qui, selon le communiqué, se faire de manière plus rapide qu’escompté. Un point positif que la société tient à mettre à profit pour contrer ses déboires.

« Nous souhaitons accélérer nos programmes d’économies et saisir pleinement les opportunités de croissance sur l’ensemble de notre activité, » explique Bernard Mariette, président de Quiksilver. « Si nous ne sommes pas satisfaits de nos résultats de cette saison ni des perspectives à très court terme(…), nous restons cependant très confiants dans les perspectives de croissance pour Rossignol. »

Robert B.McNight Junior va même plus loin : « Notre stratégie reste inchangée. Rossignol est la marque montagne style de vie par excellence et représente une formidable opportunité de développement. Nous allons poursuivre notre vision et prendre position sur le marché de l’outdoor en déployant la puissance et l’image de chacune de nos marques ».

Fort de cette stratégie, Quiksilver prévoit un chiffre d’affaires net consolidé de 2,45 milliards de dollars pour 2007. Une manne qui représenterait un bénéfice net dilué de 0,53 dollar par action.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com