×
Publicités
Par
AFP
Publié le
6 août 2008
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les salons de coiffure Dessange rachetés par une société d'investissement

Par
AFP
Publié le
6 août 2008

La société d'investissement Ofi Private Equity Capital a annoncé, dans un communiqué, avoir acheté 65% du capital du groupe familial de coiffure Dessange International (enseignes Jacques Dessange, Camille Albane et Frédéric Moréno).


Tendances Dessange automne-hiver 2008/2009

L'acquisition se faisant sur la base d'une valorisation du groupe de près de 80 millions, le montant de la transaction représente environ 52 millions, selon les calculs de l'AFP.

Jacques Dessange, qui a fondé le groupe il y a 54 ans, va rester conseil stratégique de Dessange International, qui sera toujours dirigé par son fils Benjamin Dessange, ainsi que par Bernard Sagon et Frédéric Moréno.

Jacques Dessange, 83 ans, conservera 20 % du capital, alors que les 15 % restants seront détenus par les trois membres de la direction générale.

Dessange International, qui a réalisé en 2007 un chiffre d'affaires de 55 millions d'euros, compte plus de 1 000 salons dont 40 % à l'étranger, dans une quarantaine de pays.

Les 65 % ont été acquis auprès de Jacques Dessange et de ses associés historiques (Daniel Conte et Michel Cauvin), ainsi qu'auprès du groupe Natixis, qui détenait 20 % du capital depuis 2004.

Cette entrée dans le capital devrait permettre à Dessange International de lancer un "plan stratégique ambitieux", a commenté Benjamin Dessange, cité dans le communiqué.


Tendance Dessange automne-hiver 2008/2009

"Ce plan prévoit d'accélérer le développement à l'international, notamment en Asie où le groupe n'est pas encore présent, mais aussi aux Etats-Unis, où il n'est pas très développé", a déclaré à l'AFP Olivier Millet, président du directoire d'Ofi Private Equity Capital.

Il envisage aussi de développer la vente des produits capillaires, soin et maquillage Dessange.

M. Millet a souligné que sa société prévoyait de rester entre 5 et 10 ans dans le capital de Dessange international.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.