×
Publié le
11 oct. 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les salons de deuxième session ont paru globalement calmes

Publié le
11 oct. 2011

Calme, tel était le mot d'ordre des exposants réunis dans plusieurs salons en marge de la dernière Fashion Week. Si un frémissement avait été perçu par certains en mars, cette édition n'a pas soulevé un enthousiasme fou chez les marques. Ce sont, de nouveau, des acheteurs pragmatiques qui ont visité les salons, "le pied sur le frein", selon les mots de Michaël Harari, le manager de la marque française Anna Studio qui exposait à Rendez-Vous.


Les allées du salon Première Classe lors de l'édition qui s'est tenue du 30 septembre au 3 octobre dernier - Photo: Carole Desheulles.

Côté bilan chiffré, plusieurs salons annoncent une petite hausse de leur visitorat, comme Capsule qui recense 2500 acheteurs, ou Paris sur Mode Atelier qui revendique 1400 acheteurs, une hausse de 4% mais par rapport à mars 2011 et non à octobre 2010. De son côté, le Tranoï relève une stabilité de sa fréquentation, mais souligne un vrai dynamisme en termes d'achats. "Ce fut un des Tranoï les plus positifs", souligne Armand Hadida.
De son coté Memy Mode, qui s'est installée cette fois à la Bourse du Commerce, relève l'accueil positif qui lui a été réservé.

L'un des deux plus grands salons de cette Fashion Week, Première Classe, a lui en revanche clairement pâti du climat morose. Le spécialiste de l'accessoire connaît en effet un recul de dix points de sa fréquentation par rapport à octobre 2010, à un peu plus de 11 000 entrées comptabilisées.

Atmosphère's et The Box, ex-salons de Prêt-à-Porter Paris voient leurs performances fusionnées par le nouvel organisateur, WSN Developpement. A eux deux, les événements ont drainé 7600 acheteurs environ (2/3 pour Atmosphère's, 1/3 pour The Box), en hausse cumulée de 12%. Une augmentation qui est notamment portée par le nombre croissant d'acheteurs asiatiques (+25%). Sur l'ensemble des salons, le caractère international de cette session est en effet immuable, avec une moyenne de deux tiers jusqu'à trois quarts de visiteurs étrangers.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com