×
6 521
Fashion Jobs
ETAM
Assitant.e Achats H/F
CDI · CLICHY
LA HALLE
Directeur(Trice) Regional(e) - Alsace (H/F)
CDI · STRASBOURG
MAISON GOYARD
Responsable Des Opérations H/F
CDI · PARIS
PRINTEMPS
Acheteur Chef de Produit Horlogerie H/F
CDI · PARIS
GROUPE IKKS
Chef de Projet Technique Web Senior (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
WINNING SEARCH
Responsable Marketing et Communication - le Grand Comptoir
CDI · SURESNES
CAROLL
Merchandise Planner (H/F)
CDI · PARIS
ERIC BOMPARD
Responsable Régional H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Gestionnaire Commercial et Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Acheteur Tissus PAP Homme et Femme Luxe (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Acheteur Tissus Collection Créateur (H/F)
CDI · PARIS
MANPOWER CABINET DE RECRUTEMENT COMMERCE MODE LUXE
Coordinateur Retail
CDI · PARIS
ERIC BOMPARD
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Manager de Vente
CDI · ORLÉANS
HUGO BOSS
Project Manager Shop Construction H/F
CDI · PARIS
ZAPA
Responsable du Contrôle de Gestion (H/F) - CDI
CDI · PARIS
PAGE PERSONNEL
Chef de Produit Chaussure H/F
CDI · PARIS
AMERICAN VINTAGE
Responsable Régional(e) Retail Nord, Paris ou Lille H/F
CDI · PARIS
LE PALAIS DES THÉS
Responsable Préparation de Commandes b to c (H/F) - Bussy-Saint-Georges
CDI · BUSSY-SAINT-GEORGES
LE PALAIS DES THÉS
Responsable Préparation de Commandes b to b (H/F) - Bussy-Saint-Georges
CDI · BUSSY-SAINT-GEORGES
FROM FUTURE
Chef de Projet Architecture (F/H)
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
MANGO
Regional Retail Manager H/F
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
18 juil. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les supermarchés s'accordent sur un plan de "sobriété énergétique"

Par
AFP
Publié le
18 juil. 2022

Extinction des enseignes dès la fermeture, réduction de l'éclairage, voire baisse de la température: le secteur de la grande distribution, de E.Leclerc à Picard en passant par Carrefour ou Casino, s'est accordé sur un plan de "sobriété énergétique" qui sera déployé à l'automne, selon un communiqué transmis lundi.


Un supermarché Carrefour à Langueux, dans les Côtes-d'Armor, le 29 janvier 2022. - AFP/Archives


"Devant le risque de pénuries d'approvisionnement électrique annoncées par le gouvernement pour cet hiver", la fédération Perifem, qui rassemble l'ensemble des acteurs de la distribution pour agir sur les sujets énergétiques ou environnementaux, a défini des "mesures communes et concrètes" pour baisser la consommation d'énergie des magasins, à compter du 15 octobre.

Il est prévu d'éteindre les enseignes lumineuses "dès la fermeture du magasin" - contre en général une heure après la fermeture actuellement - et de "systématiser la baisse d'intensité lumineuse", en réduisant de moitié l'éclairage de la surface de vente avant l'arrivée du public et de 30% lors des "périodes critiques de consommation".

Sont également prévues d'autres mesures comme "la coupure du renouvellement d'air la nuit, le décalage de la production de glace" et des mesures d'urgence prévoyant notamment de baisser la température des points de vente à 17 degrés cet automne et cet hiver, en cas de demande d'une autorité régulatrice.

Le président Emmanuel Macron a expliqué le 14 juillet que l’État préparait un "plan de sobriété" énergétique pour faire face au risque de pénurie liée à la guerre en Ukraine, appelant à "rentrer collectivement dans une logique de sobriété".

Ces premières mesures, qui ont été actées par E.Leclerc, Carrefour, Système U, Les Mousquetaires Intermarché, Auchan, Casino, Franprix, Monoprix, Lidl ou encore Picard, sont aussi des mesures d'économie pour les enseignes, face à la hausse du coût de l'énergie.

Alors que "la facture électrique représentait 30%" du résultat net des enseignes "avant les récentes envolées des coûts de l'énergie", il est "essentiel de réduire la facture énergétique et de se mobiliser ensemble pour éviter une répercussion trop importante sur les prix pour les consommateurs", reconnaît la fédération, alors que la Loi Élan prévoit en outre une réduction de la consommation énergétique des magasins de 40% à horizon 2030.

La ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher a salué dans un communiqué ces "premiers engagements annoncés par Perifem".

"C’est une première étape qui est franchie, avec des mesures immédiates, que la ministre avait appelées de ses vœux", a indiqué son cabinet, tout en appelant à "poursuivre ce travail et à aller plus loin", car "il s’agit de prendre toutes les mesures qui produiront des effets immédiats pour passer le cap de l’hiver, mais aussi pour durablement réduire nos émissions de gaz à effet de serre."

"L'heure est à la sobriété énergétique, cela va de manière profonde changer nos habitudes de consommation", a estimé dans le communiqué de Perifem son président, Thierry Cotillard, pour qui ce protocole "doit s'inscrire dans la durée".

La fédération veut en outre croire que ce protocole pourra servir "de base à l'ensemble des fédérations du commerce et de la distribution pour la généralisation de ces mesures", qui leur seront présentées "lors d'une réunion le 26 juillet".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.