×
Par
AFP
Publié le
24 juin 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les trésors du Ritz de Paris quadruplent leur estimation aux enchères

Par
AFP
Publié le
24 juin 2020

(AFP) - Les verres en cristal, l'orfèvrerie et le linge du mythique hôtel Ritz à Paris ont été adjugés pour un total de 1,7 million d'euros, soit plus de quatre fois leur estimation globale initiale, a annoncé mardi la maison de ventes Artcurial.


La façade principale de l'hôtel Ritz, à Paris. - Photo : AFP/Thomas SAMSON


Au bout de trois jours, c'est un résultat en "gants blancs" avec 100% des 1.500 lots vendus. Des enchères ont été réalisées par des acheteurs de 25 nationalités avec plus de 500 personnes enregistrées sur le live en ligne.

Ils ont manifesté un intérêt tout particulier pour les six services historiques de l'hôtel parisien. Celui du Ritz Club, imaginé par Jean Boggio, les a conquis : une partie de service comprenant les élégantes assiettes rouges et dorées ont multiplié leurs estimations par 18, adjugés à 7.200 euros chacun.

Le service Marthe à frise d'arabesques, commandé par César Ritz en 1898 pour l'ouverture de l'hôtel, s'est envolé: douze assiettes ont changé de mains pour 6.800 €, pulvérisant leur estimation, multipliée par 45.

Les fameux chariots Christofle ont été adjugés à 18.200€ et à 13.000 €euros. Les seaux à Champagne ont également séduit, avec des enchères décollant jusqu'à 11.700 euros, soit 58 fois leur estimation.

L'un des clous de la vente aura été la verrerie du Bar Hemingway. Six verres à Martini gravés "Bar Hemingway Ritz Paris" ont été adjugés à 2.100 euros € tandis que des lots de six verres à vodka de la Maison Ercuis atteignaient 1.800 euros€ chacun.

La vente devait avoir lieu début avril mais avait été reportée de deux mois et demi en raison de l'épidémie de coronavirus. Certains objets étaient accessibles à des bourses plus modestes, comme des cendriers proposés pour 100/150 euros. Deux cents lots étaient consacrés au linge de table, de bain et de lit.

En avril 2018, Artcurial avait dispersé les mobiliers des aménagements successifs du Ritz, au terme de 43 heures de ventes sur cinq jours. La présence de nombreux curieux avait montré l'engouement pour un lieu mythique où Ernest Hemingway, Coco Chanel ou encore Audrey Hepburn s'étaient succédé. 3.500 lots (10.000 objets) avaient été dispersés pour un total de 7,2 millions d'euros, soit 7 fois l'estimation globale initiale.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.