×
Publicités
Par
AFP
Publié le
21 févr. 2010
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les valeurs sûres de la mode britannique défilent à la Fashion Week

Par
AFP
Publié le
21 févr. 2010

LONDRES, 21 fév 2010 (AFP) - Les valeurs sûres de la mode britannique étaient à l'honneur à la Semaine de la mode de Londres (Fashion Week) dimanche, avec les robes sculpturales de Matthew Williamson et le défilé attendu de Vivienne Westwood.

Le retour à Londres du styliste de Manchester en septembre avait fait beaucoup de bruit, après qu'il eut montré ses collections pendant des années à New York. Et sa collection automne/hiver 2010 a offert tout le glamour, la sophistication et les couleurs que ses fans attendaient.

Ouvrant son défilé avec une robe structurée grise en laine épaisse, il a aussi donné à voir des manteaux somptueux, des cols et des gilets de fourrure, assortis avec des robes aux couleurs éclatantes.

Les ceintures incrustées de pierres précieuses sont posées sur des mini-robes drapées et scintillantes, des pantalons fuseaux avec des broderies brillantes et des vestes boléros lourdement décorées.

Parmi les fans de Williamson au premier rang, on remarquait l'actrice Sienna Miller et le mannequin star des années 1960, Twiggy, qui tient Williamson pour "le meilleur" créateur.

"Je pense que c'est vraiment excitant, parce qu'il a vraiment évolué. Au cours des saisons précédentes, il allait dans une direction complètement différente et je pense que cela cimente" son oeuvre, a observé après le défilé Sienna Miller, qui montre elle aussi sa ligne, Twenty8Twelve, à la Fashion Week.

Plus tôt, la vétérante Betty Jackson avait entamé cette journée consacrée aux talents britanniques avec une collection riche en lainages, cuirs, fourrures, soies et des imprimés inspirés par les toiles de Turner.

Celle qui doit fêter l'an prochain ses trente ans de collection, offre une mode contemporaine avec des pantalons étroits en denim et des hauts assortis à la manière d'une cape.

Chez Margaret Howell, on a pu voir des pantalons en velours aubergine avec de grandes poches et des vestes masculines dans un tissu brillant proche du tweed, en hommage aux tailleurs pour hommes, ainsi que des pantalons "boyfriend" avec de gros lainages.

La styliste qui célébrait ses 40 ans de création, a privilégié les superpositions, avec des pans de chemises visibles sous des vestes.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.