×
Publicités
Par
AFP
Publié le
22 oct. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les ventes d'Unilever en repli 2,4% au 3e trimestre, à 12,9 milliards d'euros

Par
AFP
Publié le
22 oct. 2020

Le géant néerlandais de l'agroalimentaire et des cosmétiques Unilever a fait état jeudi d'une baisse de son chiffre d'affaires au troisième trimestre, en raison notamment d'effets de change défavorables et en dépit d'un impact positif de nouvelles acquisitions.


Dove


Le chiffre d'affaires d'Unilever, qui ne publie pas de bénéfice net sur la période, s'est établi à 12,9 milliards d'euros, en baisse de 2,4% en glissement annuel, a indiqué le groupe dans un communiqué.

"Nous avons réalisé une solide performance ce trimestre. La croissance, tirée par le volume, montre la résilience de notre portefeuille et notre flexibilité pour répondre à une dynamique de changement rapide", s'est félicité Alan Jope, directeur général du groupe, dans le communiqué.

Les ventes sous-jacentes au troisième trimestre ont augmenté de 4,4%, avec une hausse des volumes (3,9%) et des prix (0,5%).

"L'environnement dans lequel nous évoluons restera imprévisible à court terme", a toutefois noté M. Jope, ajoutant que l'objectif reste une croissance "tirée par le volume".

"Nous avons continué à répondre avec souplesse aux dynamiques changeantes" des consommateurs et des canaux de distribution "qui ont résulté de la pandémie de Covid-19", fait valoir le groupe.

Unilever relève notamment que la croissance élevée des produits d'hygiène pour les mains et la maison s'est poursuivie, comme celle des aliments consommés à domicile. Les "activités alimentaires et de crème glacée à l'extérieur" ont quant à elles continué de baisser mais "à des niveaux inférieurs par rapport au deuxième trimestre".

Le groupe aux 400 marques (Knorr, Lipton, Magnum, Dove...) annonce également une amélioration pour d'autres catégories de produits telle qu'une moindre baisse pour les déodorants et soins de la peau ou encore un retour à la hausse pour les soins capillaires.

Les canaux de distribution sur internet ont continué de progresser, l'activité de commerce en ligne du groupe affichant une hausse de 76%.

"Les marchés émergents ont progressé de 5,3%, alors que la reprise de la Chine se poursuit et que l'Inde et le Brésil ont renoué avec la croissance", selon le communiqué, tandis que les marchés développés ont affiché une hausse de 3,1%, grâce à la vigueur de l'Amérique du Nord.

Unilever a annoncé en juin la fusion de ses entités néerlandaise et britannique en une société mère unique basée à Londres, Unilever PLC, deux ans après avoir échoué à déplacer son siège aux Pays-Bas, un projet qui "a reçu un solide soutien" des actionnaires des deux entités, a indiqué le groupe jeudi.

Un tribunal britannique doit examiner cette décision le mois prochain, a précisé Unilever.


La Haye, 22 oct 2020 (AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.