×
5 767
Fashion Jobs
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Chef de Produit Développement Collection H/F
CDI · CACHAN
DEVRED 1902
Responsable Trafic et Acquisition CDI Amiens F/H
CDI · AMIENS
LA HALLE
Controleur de Gestion Achats (H/F)
CDI · PARIS
LA HALLE
Merchandise Planner - PAP Homme (H/F)
CDI · PARIS
LONGCHAMP
Responsable Des Opérations H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Relation Client H/F
CDI · MARSEILLE
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Chef de Projet Architecture (H/F)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Calvin Klein - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · LYON
GIAMBATTISTA VALLI
Responsable Bureau d'Etude Production
CDI · PARIS
LECTRA
Business Development Manager - Plateformes Digitales Secteur Mode H/F
CDI · CESTAS
TARA JARMON
Responsable Controle de Gestion (H/F) - CDI
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Acheteur Approvisionneur Matières Premières - PAP h & f Premium (H/F)
CDI · PARIS
PRINCESSE TAM TAM
Chef de Projet CRM H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Directeur d'Atelier Haute Couture Flou (H/F)
CDI · PARIS
KIABI
Responsable Innovation (H/F) - CDI
CDI · HEM
KIABI
Account Manager Marketplace (H/F) - CDI
CDI · HEM
KIABI
Directeur Artistique 360° - Identité Graphique de Marque (H/F)
CDI · HEM
MOA
Chef de Produit
CDI · ANTONY
CCLD RECRUTEMENT
Chef de Secteur Limoges H/F
CDI · LIMOGES
Publicités
Publié le
5 oct. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les ventes de cosmétiques bio stables en 2022, selon Cosmébio

Publié le
5 oct. 2022

Après plus d’une décennie de croissance, la consommation de produits alimentaires issus de l'agriculture biologique a baissé en 2021 de 1,3%, et 2022 devrait, dans un contexte de hausse de prix, se poursuivre sur une tendance baissière. Une tendance qui, selon Cosmébio, épargnerait le marché de la beauté bio.  


La semaine de la cosmétique bio qui propose notamment sur les réseaux sociaux des lives, mais aussi des codes promos, des jeux concours, des animations des marques, se déroule en ce moment - DR


En effet, alors qu’elle fête ses vingt ans, l’association dédiée à la cosmétique bio qui fédère plus de 500 sociétés adhérentes, représentant plus de 670 marques, a réalisé aux côtés de l’IFOP une étude du marché des cosmétiques bio et de ses consommateurs en 2022.

Ainsi, selon l’étude, au cours des douze derniers mois, 85% des Français ont acheté des produits bio. Si 75% ont acheté un produit alimentaire bio et 20% un produit textile, sur la période 51% des personnes interrogées ont acheté un produit de cosmétique bio, contre 50% par rapport à 2020 et 31% par rapport à 2016.

Sur le marché de la cosmétique bio, les soins du visage, les produits capillaires, les soins du corps et les produits d’hygiène sont les principaux produits cosmétiques achetés comme étant certifiés bio. Cependant en 2022 seules les ventes de produits pour les corps et de produits solaires ont augmenté, les autres segments sont restés stables.
Les parfums et les eaux de toilette restent quant à eux les produits les moins achetés.

L’étude révèle également que le montant des achats consacrés aux cosmétiques bio s’est renforcé au cours des deux dernières années. Plus de la moitié des acheteurs ont ainsi augmenté leurs dépenses moyennes, une tendance surement liée aussi à l’augmentation des prix.

Ainsi 71% des personnes interrogées dépensent plus de 20 euros par mois, contre 60% en 2020 et 42% en 2016. Dans le détail, 45% dépensent mensuellement entre 11 et 20 euros, et 22% entre 21 et 40 euros.

Et Cosmébio se veut optimiste puisque selon l’étude, un quart des personnes ayant augmenté leurs dépenses en 2022 envisagent de les augmenter encore durant l’année à venir.
 
Si par le prisme de l’étude Cosmebio, la cosmétique bio apparait plus résistante à un contexte de crise économique, d’autres études soulignent toutefois la disparité de la situation selon les réseaux de distribution. Ainsi selon BioAnalytics, au mois de juin 2022 dans le circuit spécialisé bio, les ventes de produits d’hygiène et de soins ont reculé de 25,2%. La pharmacie et la GMS sont des réseaux qui s'en sortiraient mieux.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com