×
5 965
Fashion Jobs
MAJE
Directeur(Trice) Collection Accessoires H/F
CDI · PARIS
SWAROVSKI
CDI - Directeur Finance France & Benelux (H/F) - Paris
CDI · PARIS
AMI - ALEXANDRE MATTIUSSI
CDI - Europe Celebrities Relations Manager H/F
CDI · PARIS
IKKS JUNIOR
Acheteur / Merchandiser Retail (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
GALERIES LAFAYETTE
Manager Des Ventes H/F
CDI · PARIS
LE BON MARCHE
Inspecteur Sécurité Retail F/H
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Raf - Responsable Administratif et Financier - Head of Finance
CDI · PARIS
AMI - ALEXANDRE MATTIUSSI
CDI - Responsable de Production Accessoires, Maroquinerie, Chaussure H/F
CDI · PARIS
BED AND PHILOSOPHY
Responsable Achats Approvisionnements
CDI · TOULOUSE
CELIO
Responsable Formation E-Learning H/F
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
IZIPIZI
Commercial France H/F - Zone Nord Est
CDI · VILLÉ
CELIO
Trésorier Cash Manager H/F
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
BRAND SISTERS
Responsable Comptabilite Client (H/F) - CDI
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Déménageur / Emballeur - CDI (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
FALCONERI
Animateur Régional Des Ventes H/F - CDI - Paris/Ile-de-France
CDI · PARIS
AGNÈS B.
Responsable Technique Des Accessoires
CDI · PARIS
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes H/F - CDI - Paris/Ile-de-France
CDI · PARIS
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes H/F - CDI - Rhônes-Alpes
CDI · DIJON
GROUPE IKKS
Chef de Projet IT Senior (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
BALMAIN
Responsable Formation Retail H/F
CDI · PARIS
DOLCE & GABBANA
Stock Supervisor H/F - la Vallée Village
CDI · SERRIS
LABOMODE GROUP / FASHOP
Chef(fe) de Projet
CDI · STRASBOURG
Publicités
Par
AFP
Publié le
14 sept. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les ventes de diamants devraient rester volatiles, selon De Beers

Par
AFP
Publié le
14 sept. 2016

Les ventes de diamants, freinées par le ralentissement économique en Chine et les turbulences sur les marchés financiers, devraient rester volatiles dans les dix prochaines années, selon des prévisions publiées mercredi par la firme De Beers.


De Beers


Après une mauvaise année 2015, la volatilité sera la « nouvelle normalité » sur le marché des diamants au cours des dix prochaines années, estime De Beers dans un rapport publié à Hong Kong.

La valeur des ventes de diamants aux consommateurs dans le monde a reculé de plus de 2 % en 2015 pour tomber à 79 milliards de dollars contre 81 milliards en 2014, a indiqué De Beers, en expliquant cette baisse par « les mouvements défavorables des changes et le ralentissement économique en Chine et sur d'autres marchés émergents ».

« 2015 a été une année très difficile », mais les perspectives du marché des diamants devraient s'améliorer à moyen et long terme, a affirmé le PDG de De Beers, Bruce Cleaver. « Nous pensons que la demande en Chine se redresse » après une stagnation en 2015, a-t-il précisé.

La Chine continentale est le deuxième marché mondial pour les ventes de diamants, derrière les Etats-Unis. Le marché chinois restera très important dans les prochaines années, mais « il est improbable que l'on voit (en Chine) une croissance de l'ampleur » constatée il y a quelques années (plus de 10 % par an), a ajouté Bruce Cleaver.

Selon le PDG de De Beers, les ventes de diamants à moyen et long terme devraient être soutenues par les générations nées entre 1981 et 2000 -- les « millennials » -- qui arriveront, dans dix ans, « à la période de leur vie où ils seront le plus riches", donc à un moment où ils peuvent acheter davantage de diamants.

En 2015, les « millennials » ont dépensé quelque 26 milliards de dollars en achats de diamants sur les quatre plus gros marchés mondiaux: Etats-Unis, Chine, Inde et Japon.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.