×
5 328
Fashion Jobs
GROUPE PRINTEMPS
Coordinateur Relations Sociales H/F
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Responsable Atelier, Conditionnement et Qualité - H/F - Secteur de l'Alimentaire de Qualité - Chelles
CDI · CHELLES
ALGOTHERM
Responsable Marketing Operationnel
CDI · LEVALLOIS-PERRET
GALERIES LAFAYETTE
Support / Onboarding Manager Marketplace H/F
CDI · PARIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Chef de Projet Opérations - H/F
CDI · SAINT-DENIS
BALMAIN
Responsable Performance Retail Groupe H/F
CDI · PARIS
BANANA MOON
Responsable Animation Commerciale Retail
CDI · NICE
CONFIDENTIEL
CDI - Sales Manager/Euse - Roubaix
CDI · ROUBAIX
CAMAÏEU
Data Scientist H/F
CDI · ROUBAIX
BALMAIN
Responsable Opérations Retail Emea H/F
CDI · PARIS
GROUPE ARMAND THIERY
Animateur Régional H/F
CDI · DIJON
CALVIN KLEIN
Sales Manager/Euse - Calvin Klein - Troyes - CDI 35h
CDI · TROYES
CONFIDENTIEL
Directeur Marketing et Digital (H/F)
CDI · PARIS
SATISFY
Directeur Administratif et Financier
CDI · PARIS
BOURRIENNE PARIS X
Responsable de Production/Achats
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Clermont Ferrand
CDI · CLERMONT-FERRAND
GALERIES LAFAYETTE
Acheteur Mode Femme Luxe et Créateurs H/F
CDI · PARIS
BA&SH
Directeur(Rice) de la Stratégie, de la Transformation & du Développement Durable f/h
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Managers Des Ventes Clermont-Ferrand (63) H/F
CDI · CLERMONT-FERRAND
COURIR
Chef de Marché Footwear - CDI - Paris - f/h
CDI · PARIS
HERMES SERVICES GROUPES
CDI - Acheteur Indirects (f/h)
CDI · LE PRÉ-SAINT-GERVAIS
HERMES SERVICES GROUPES
CDI - Coordinateur Propreté (H/F)
CDI · PANTIN
Publié le
7 avr. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les ventes de Salvatore Ferragamo chutent de 30% au 1er trimestre

Publié le
7 avr. 2020

Après avoir redressé la barre en 2019 à la suite de deux années difficiles, Salvatore Ferragamo voit son exercice 2020 menacé par la crise liée au coronavirus. Comme l’illustrent les résultats du premier trimestre, le chiffre d’affaires a subi un important repli de 30,6% à 220 millions d’euros (-31,4% à taux de change constants) par rapport à la même période un an plus tôt.


Le défilé Salvatore Ferragamo de février dernier à Milan - © PixelFormula

 
"Le groupe a enregistré une solide performance en janvier sur ses principaux marchés, qui s’est progressivement détériorée en février et mars, d’abord en Chine et en Asie, puis en Europe, en Amérique et dans le reste du monde, avec la rapide propagation de la pandémie due au nouveau coronavirus", indique la société dans un communiqué.
 
La fermeture des boutiques, conjuguée à la diminution du trafic dans les magasins restés ouverts, explique cette radicale baisse des ventes. Dans son réseau de distribution direct, la maison a accusé une chute de 28,6% de ses recettes, tandis que sur le canal de la vente en gros, les ventes ont diminué de 33,7% par rapport au premier trimestre 2019. Ce dernier a notamment été pénalisé par l’annulation des commandes, surtout dans le travel retail.

Dans ce contexte, la maison florentine a repoussé au 8 mai son assemblée annuelle initialement fixée le 21 avril. Par ailleurs, le conseil d’administration a décidé de révoquer la proposition de distribuer un dividende au titre de l’exercice 2019. "La distribution du dividende sera éventuellement réévaluée quand le contexte économique sera mieux défini", précise-t-elle. Enfin, un comité exécutif a été constitué pour faire face à "l’urgence engendrée par la pandémie Covid-19".
 
En 2019, Salvatore Ferragamo a réalisé un chiffre d'affaires de 1,38 milliard d'euros, en hausse de 2,3% par rapport à 2018, année où la marque, qui souffrait d'un problème de positionnement, avait alors vu son chiffre d'affaires reculer de 3,4% et son bénéfice net de 21,1 %, après une année 2017 déjà difficile.
 
Dans un entretien publié ce mardi dans MF Fashion, la dirigeante de la maison, Micaela Le Divelec Lemmi explique que les premiers jours de la réouverture des magasins en Chine ont suscité "beaucoup d’espoir et que s’entrevoyait la possibilité d’une reprise rapide".

Mais c’est désormais le scepticisme qui prévaut avec la fermeture à nouveau de points de vente dans certaines régions chinoises en raison d’un risque de retour de l’épidémie. Néanmoins sur le digital, la Chine répond. "Il semble qu’il y ait une vraie envie de légèreté, de retour à la vie normale", observe la manager.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com