×
2 650
Fashion Jobs
Publicités
Par
AFP
Publié le
24 avr. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les ventes de vêtements et chaussures ont fondu de 35% en mars au Royaume-Uni

Par
AFP
Publié le
24 avr. 2020

Londres, 24 avr 2020 (AFP) - Les ventes de détail au Royaume-Uni ont chuté de 5,7% en mars sur un mois, un record, à cause des mesures de confinement qui se sont traduites par la fermeture de tous les commerces non essentiels, le secteur de l'habillement étant particulièrement ébranlé. Les ventes de vêtements et chaussures ont plongé de 35% sur un mois, et ont même reculé en ligne.


Les boutiques de mode sont fermées depuis le 23 mars dernier outre-Manche. - DR


Une tendance qui s'est accélérée en fin de mois quand, outre les mesures de distanciation sociale déjà en vigueur début mars, le confinement a été instauré dans le pays à partir du 23, précise le Bureau national des statistiques (ONS) vendredi.

La dégringolade des ventes en magasins dans un secteur n'a que partiellement été compensée par l'envolée record (+10,4%) des ventes de produits alimentaires ou les achats en ligne, notamment les articles pour la maison.

Les consommateurs du Royaume-Uni se sont rués dans les supermarchés et sur les sites en ligne pour accumuler des stocks de vivres à l'orée du confinement, ce que les groupes de supermarchés ont assimilé à "des achats de panique".

Ils ont dû instaurer du rationnement face à des rayons entiers vides dans les magasins, notamment pour des denrées de base comme les boîtes de conserve, la farine, le sucre, ou encore les produits nettoyants et d'hygiène. Un mois après le début du confinement, ils ont pour beaucoup allégé ces restrictions alors que le "panic buying" semble se calmer.

Le secteur de la distribution s'enfonce donc un peu plus dans la crise. Beaucoup d'enseignes avaient déjà fermé ces derniers mois et les centres villes britanniques ont perdu de nombreux commerces, beaucoup succombant à la concurrence des ventes en ligne notamment du géant internet Amazon. Le secteur dénonce aussi des taxes commerciales trop élevées.

D'après une enquête publiée le 20 avril, les entreprises ont fait faillite par milliers au Royaume-Uni entre début mars et mi-avril et en bien plus grand nombre qu'il y a un an, à cause de la paralysie économique née du confinement face au coronavirus. Quelque 21 200 entreprises de plus ont fait faillite sur cette période comparé à l'an passé, soit une envolée de 70 % sur un an.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.