×
6 683
Fashion Jobs
CONFIDENTIEL
Responsable Développement Produit PAP
CDI · PARIS
FROM FUTURE
Directeur Régional (H/F)
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
MAISON FRANCIS KURKDJIAN
Chef de Projet Core Fragrances H/F
CDI · PARIS
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Contrôleur(se) de Gestion Industriel et Logistique H/F
CDI · CACHAN
KIABI
Leader Region Sud-Ouest (H/F) - CDI
CDI · MÉRIGNAC
BLEU LIBELLULE
Coordinateur Formation Digitale
CDI · MONTPELLIER
KIABI
Leader Region Rhône (H/F) - CDI
CDI · BEYNOST
DIRAMODE PIMKIE
Responsable Animation Commerciale et E-Merchandising H/F
CDI · VILLENEUVE-D'ASCQ
DIRAMODE PIMKIE
Responsable Animation Commerciale et E-Merchandising H/F
CDI · VILLENEUVE-D'ASCQ
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Chef de Projet Moa Client H/F
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Area Manager
CDI · MILAN
PLACE DES TENDANCES
Responsable Ressources Humaines Vélizy H/F
CDI · VÉLIZY-VILLACOUBLAY
CELIO
Product Planner / Contrôleur de Gestion Achat H/F
CDI · SAINT-OUEN
BALMAIN
Coordinateur.Rice Prestataire Logistique H/F
CDI · FERRIÈRES-EN-BRIE
VILEBREQUIN
un(e) Contrôleur(Euse) de Gestion Junior
CDI · PLAN-LES-OUATES
BRAND SISTERS
Controleur/se de Gestion
CDI · PARIS
ESPRIT FRANCE
Responsable Regional Franchise - Nord H/F
CDI · ARRONDISSEMENT DE STRASBOURG
CCLD RECRUTEMENT
Regional Key Account Manager H/F
CDI · SAINT-OUEN
CCLD RECRUTEMENT
Commercial Itinérant Volant Secteur Sud Ouest H/F
CDI · BORDEAUX
JULES
Contrôleur de Gestion Réseau (H/F)
CDI · ROUBAIX
ESPRIT FRANCE
Responsable Service Généraux - Facility Manager
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
ESPRIT FRANCE
Responsable Regional Franchise - Nord H/F
CDI · LILLE
Publicités
Par
AFP
Publié le
15 mars 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les ventes du Printemps résistent malgré un contexte "mouvementé"

Par
AFP
Publié le
15 mars 2022

En dépit d'une année "mouvementée", les ventes du Printemps sont restées "plutôt bonnes" en 2021, s'est félicité mardi Jean-Marc Bellaiche, le président du groupe français de grands magasins, qui enregistre un impact assez limité actuellement de la guerre en Ukraine.


Manuel Bougot


Compte tenu de l'absence des touristes asiatiques, "une clientèle qui compte", "on est au dessus du marché selon les benchmarks", a indiqué le dirigeant lors d'une conférence de presse de présentation du renouveau de l'image et de l'identité de la marque.

D'après Jean-Marc Bellaiche, à jours comparables, les ventes d'avril 2021 à mars 2022 ont augmenté de 38% par rapport à 2021, même si cela correspond à une diminution de 12% par rapport à 2020, dernière année de l'ère pré-Covid.

Le Printemps explique cette résistance par le dynamisme de la clientèle "locale", le fort essor de ses ventes en ligne (+31% par rapport à il y a deux ans) et un retour relatif des clients étrangers, particulièrement marqué lors du dernier trimestre 2021 (+53% d'Américains, +23% pour le Moyen-Orient), alors que les touristes chinois restent absents.

"On bénéficie du Brexit, notamment pour les clients du Moyen-Orient habitués à détaxer à Londres. Beaucoup se sont reportés sur Le Printemps", a-t-il ajouté.

En termes de chiffre d'affaires, le groupe n'a plus communiqué depuis le printemps 2018, à l'occasion du dernier exercice réalisé sans aucun effet Covid. Cette année-là, l'activité avait atteint 1,7 milliard d'euros et le groupe ne s'attend pas à retrouver ces valeurs avant "d'ici 2-3 ans".

Le dirigeant s'est également projeté sur l'été, et notamment les conséquences que pourrait avoir la guerre entre la Russie et l'Ukraine. "La clientèle russe et ukrainienne représente environ 1,5% de nos ventes. Ce n'est pas majeur", a-t-il assuré.

"Mais si les choses se détériorent, on n'a aucun repère. Si cela remet en cause les voyages intra-Europe ou que les Américains pensent que cela devient risqué de venir à Paris, on sera impactés davantage", a-t-il ajouté.

"Si les choses se stabilisent, voire que la guerre prend fin, on pense que le tourisme hors Asie reprendra normalement. La situation ressemblera alors à celle de la période septembre-décembre", a encore estimé le dirigeant qui, quoi qu'il arrive, n'espère pas un retour massif de la clientèle asiatique, avec les Chinois donc, "avant 18 mois".

Paris, 15 mars 2022 (AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.