×
Publicités
Publié le
31 mars 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les ventes françaises d’H&M ont reculé de 18% au premier trimestre

Publié le
31 mars 2021

Le détail des derniers résultats trimestriels du géant H&M, dévoilé ce mercredi, permet de se pencher sur la variation de ses ventes sur ses différents marchés. La baisse d’activité de l’enseigne en France (-18%) est en ligne avec la chute de revenus qu’elle a constatée au niveau mondial (-21%, à 3,9 milliards d'euros), de début décembre 2020 à fin février 2021 (par rapport à la même période l’an dernier).


Collection printanière de l'enseigne phare du groupe - H&M


Dans l’Hexagone (son quatrième marché au monde), le groupe suédois (H&M, Cos, Monki, & Other stories…) a généré 220,7 millions d’euros de chiffre d’affaires durant le premier trimestre de son exercice 2021, contre 280,4 millions d’euros réalisés l’an dernier. En France, le deuxième trimestre de la société va continuer d’être impacté par la fermeture d’une part importante de ses 224 magasins, en raison des restrictions sanitaires (notamment la fermeture des points de vente ‘non essentiels’ dans 16 départements).

En Europe, le groupe H&M a enregistré sur ce premier trimestre une baisse sensiblement identique en Suède (-19%), mais de nombreux pays affichent une chute plus marquée. Ses ventes ont en effet dévissé de 39% en Allemagne (son 2e marché mondial), de 33% au Royaume-Uni, de 35% en Italie 32% en Espagne. Des mesures de restrictions renforcées ont en effet pénalisé l’activité de ces marchés.

Seul un pays du top10 du groupe montre des résultats positifs, et même très dynamiques: il s’agit de la Chine, qui a enregistré un bond de 21% au premier trimestre. Il faut toutefois rappeler que la période de comparaison coïncide pour ce pays avec le pic pandémique de l’an dernier. D'autre part, l’enseigne fait actuellement face à une campagne de boycott menée par les autorités chinoises, pour laquelle elle tente de trouver une issue.

Enfin, sur son premier marché au monde, à savoir les États-Unis, le distributeur scandinave a vu ses ventes reculer de 14%. Engagé dans une accélération omnicanale, il prévoit pour l’année en cours la fermeture de 350 magasins au niveau mondial (surtout dans ses marchés matures), contre une centaine d’inaugurations focalisées sur les pays émergents. H&M fera son entrée au Panama en franchise, & Other stories s’installera en Chine, tandis que Cos débarquera en Grèce, en Estonie et aux Philippines.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com