×
Publié le
16 mars 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les ventes françaises de textile-habillement ont fléchi de 7,5% en février

Publié le
16 mars 2021

En février, les restrictions sanitaires ont pesé sur l’activité des distributeurs du secteur mode en France. Le mois dernier, leurs chiffres d’affaires ont reculé de 7,5% en moyenne par rapport à février 2020 (hors VAD).


Pixabay


"Le couvre-feu dès 18 heures et la mise en place à partir du 31 janvier de la fermeture des centres commerciaux (non alimentaires) et des grands magasins de plus de 20.000 mètres carrés ont pesé sur les ventes", analyse le bilan provisoire communiqué par l’Institut Français de la Mode, qui rappelle que la référence de février 2020 s’était déjà inscrite en chute (-5,1%).


Evolution des ventes par type de distributeur en février - IFM


Dans le détail, seules les chaînes de grande diffusion (Gémo, Kiabi, La Halle...) ont signé un mois positif (+6,6%), tandis que les indépendants multimarques (-7,4%), les chaînes spécialisées (-6,4%) et les hypers-supermarchés (-9,1%) ont connu un revers qui fut tout de même moins prononcé que celui subi des grands magasins et magasins populaires (-34,3%).

Le point de satisfaction étant la hausse des ventes en ligne pour tous ces acteurs, qui a atteint +108,6% en février, tandis que l’activité en point de vente a reculé au global de 16,7%.  
Si l’on cumule les mois de janvier et février, le début d’année 2021 présente un repli d’activité de 13% par rapport à la même période en 2020. "L’intégration des chiffres d’affaires de février de la VAD/E-commerce devrait permettre d’atténuer quelque peu ce repli", espère l’IFM.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com