×
Publié le
7 avr. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Levi Strauss dédie 3 millions de dollars pour soutenir des initiatives

Publié le
7 avr. 2020

Levi Strauss and Co, propriétaire de Levi's et Dockers a opté pour une approche locale pour marquer son action durant la crise du coronavirus. Dans un message à ses équipes, Chip Bergh, le patron du groupe californien, numéro un mondial du denim, a expliqué que ses bureaux dans le monde entier ont donné quelque 10 000 masques et explore ses capacités de production en la matière.


Chip Bergh - Levi Straus & CO



"Nous avons entendu beaucoup d'entre vous demander ce que Levi Strauss & Co.a fait pour aider à répondre à la crise, écrit le PDG. Nous savons que notre réponse évoluera au fur et à mesure que l'impact de la crise se poursuivra, mais pour commencer, nous engageons 3 millions de dollars dans les efforts de soutien, en mettant l'accent sur les employés, les partenaires et les travailleurs de la chaîne d'approvisionnement."

Concrètement le groupe soutient les activités de ses équipes s'inscrivant dans la fondation Red Tab, qui permet de soutenir ses salariés, notamment par le conseil d'autres salariés, sur des sujets comme la santé, le conseil financier, la garde d'enfant, la gestion de dettes...

Levi Strauss dédie aussi des moyens pour son autre fondation la Levi Strauss fondation, qui "se concentre sur le soutien aux organisations d'avant-garde qui défendent les personnes marginalisées susceptibles d'être les plus touchées". Celle-ci épaule donc des associations aux États-Unis mais partout dans le monde. Le groupe précise soutenir la "Chinese for affirmative action", qui a une action concernant directement certaines de ses équipes, car elle lutte contre le racisme envers les sino-américains dans le cadre de la crise du coronavirus. Elle appuie l'action de Vision Spring, qui accompagne des acteurs industriels dans la transformation temporaire de leur outil de production pour répondre aux besoins des communautés de soignants. Des associations qui se trouvent en Californie, en Inde ou qui ont même un impact global comme Médecins sans frontières.

Le groupe explique aussi avoir mis en place un mécanisme pour abonder les actions de ses équipes. Des dons des salariés ont été soutenus par le groupe pour des organisations internationales, mais aussi des associations locales comme Convivial à Bruxelles, Spark à San Francisco ou encore Give2Asia qui opère auprès des professionnels de santé en Asie.

Enfin, le groupe américain explique se préoccuper des salariés de ses fournisseurs. "La Fondation Levi Strauss travaille avec des organisations partenaires dans un certain nombre de pays fournisseurs pour aider à faire face à l'impact immédiat du coronavirus dans la chaîne d'approvisionnement du vêtement, précise Chip Bergh dans sa lettre. Cela comprendra une série de subventions axées sur le soutien de la santé publique et la sécurité alimentaire pour les travailleurs des usines, en particulier pour les femmes qui sont les plus vulnérables aux chocs économiques."

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com