×
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
8 avr. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Levi Strauss en croissance 21,8% à 1,59 milliard de dollars au premier trimestre

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
8 avr. 2022

Les résultats trimestriels de Levi Strauss & Co ont dépassé les estimations de Wall Street. Dévoilés mercredi, ils ont été alimentés par une hausse des prix et une forte demande pour les jeans, les tops et les vestes de la marque, notamment en raison de la reprise des sorties et des événements sociaux.


Levi's


Basée à San Francisco, la société réalise un chiffre d'affaires en hausse de 21,8% à 1,59 milliard de dollars (1,46 milliard d’euros) au premier trimestre. Les spécialistes, eux, avaient tablé sur 1,55 milliard de dollars (1,42 milliard d’euros), d’après des données IBES de Refinitiv. Hors événements exceptionnels, le bénéfice par action de Levi Strauss se situe à 0,46 dollar (0,42 euro), supérieur au chiffre de 0,42 dollar (0,39 euro) avancé par les économistes.

Sur tous les marchés, les ventes sont en croissance à deux chiffres. Les performances de l’entreprise ont notamment bénéficié d’un plus fort taux de ventes à plein tarif et de promotions réduites, d’après Dana Telsey, analyste retail chez Telsey Advisory Group.

Levi Strauss & Co a su tirer son épingle du jeu grâce à des hausses des prix destinées à compenser l’impact des difficultés actuelles d’approvisionnement, des ruptures de stock et de la pression inflationniste. Par ailleurs, les jeans taille haute et les vêtements amples ont toujours le vent en poupe, ce qui a profité au label.

“Nous ne remarquons pas d’effet néfaste sur les ventes de l’augmentation des prix pour le moment“, affirme le PDG Charles Bergh lors de la présentation des résultats. Il ajoute même qu'une nouvelle augmentation des prix n'est pas à exclure au deuxième semestre si cela se révèle nécessaire pour absorber la hausse des coûts.

Harmit Singh, le directeur financier de Levi Strauss, alerte toutefois sur un manque à gagner d’environ 60 millions de dollars (55,12 millions d’euros) ou 5% en raison des problèmes d’approvisionnement. Ce phénomène frappe particulièrement les activités de la marque aux États-Unis.

Pour l'heure, Levi Strauss & Co maintient ses prévisions de revenus et de bénéfices pour 2022.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com