×
5 596
Fashion Jobs
BOUTIQUE PETIT BATEAU
CDI - Chef de Produit Senior Cible Enfant H/F - Petit Bateau
CDI · PARIS
PETIT BATEAU
CDI - Analyste Support Applicatif Niveau 2 H/F - Petit Bateau
CDI · PARIS
CARTIER
Responsable Achats & Approvisionnement Parfums
CDI · PARIS
RICHEMONT
Watches Senior Project Manager
CDI · PARIS
GROUPE IKKS
Resp. Développement International E-Commerce H/F
CDI · PARIS - 3ÈME ARRONDISSEMENT
WALA FRANCE, COSMÉTIQUES DR. HAUSCHKA
Spa Manager
CDI · PARIS
ARLETTIE
Senior Account Manager
CDI · PARIS
HERMES FEMME
Responsable de Collection- Chaussures Femme
CDI · PANTIN
PIERRE HERMÉ PARIS
Responsable Ressources Humaines
CDI · VILLEJUIF
SHOWROOMPRIVE.COM
Charge Prevention Des Risques Fraude - H/F CDI
CDI · SAINT-DENIS
ZAPA
Directeur de l'Offre Groupe (H/F)
CDI · PARIS
GROUPE JACQUES BOGART
Responsable International Cosmétiques (H/F)
CDI · PARIS
CABINET BENSON & WINCH
Responsable Des Opérations - Univers Luxe / Haut de Gamme - la Vallée Village
CDI · SERRIS
JUINJUILLET
Education And Retail Academy Director #Directeur de la Formation Internationale (H/F) #Cosmétiques de Luxe
CDI · LEVALLOIS-PERRET
SUD EXPRESS
Responsable Régional(e) Nord Est
CDI · REIMS
CONFIDENTIEL
Responsable Régional Nord-Ouest H/F
CDI · NANTES
IRO
Directeur Communication & Marketing Digital (H/F)
CDI · PARIS
APPROACH PEOPLE
Directeur Developpement Commercial (Agence Digitale) CDI
CDI · LYON
APPROACH PEOPLE
Directeur Developpement Commercial (Agence Digitale) CDI Basé à Lyon
CDI · PARIS
FASHION CONSULTING
Charge de CRM
CDI · PARIS
COURIR
International HR Business Partner - Paris - CDI - f/h
CDI · PARIS
GROUPE ARMAND THIERY
Chef de Produit/ Acheteur Textile CDD H/F
CDI · LEVALLOIS-PERRET
Publicités

Levi Strauss : un chiffre d'affaires record de plus de 5,5 milliards de dollars en 2018

Traduit par
Sonia BROYART
Publié le
today 7 févr. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

« Une année exceptionnelle » : Chip Bergh, président-directeur général de Levi Strauss & Co, n'a pas joué d'euphémisme pour qualifier l’année fiscale de son groupe, achevée le 25 novembre dernier. « Nous n'avons jamais connu une telle croissance ces 25 dernières années. Et cela intervient après une croissance de 8 % l'année précédente. »


Levi Strauss : +14 % de chiffre d’affaires. - Facebook: Levi's


Le géant du denim, propriétaire de Levi's et Dockers, a enregistré une croissance de 13,7 % (12,7 % à taux de change constant) par rapport à son exercice 2017. Il franchit le cap des 5 milliards de dollars et atteint ainsi les 5,575 milliards de dollars de chiffre d'affaires (4,911 milliards d'euros), même si la dynamique s'est ralentie au dernier trimestre, à 8,6 % (+11 % à taux de change constant), avec 1,592 milliard de ventes. Dans sa présentation annuelle, le dirigeant annonce notamment des ventes en hausse de 8 % pour l'homme, de 28 % pour la femme, de 8 % pour les bas et de 37 % pour les hauts.
 
« Nos stratégies pour diversifier notre gamme de produits, étendre la vente directe au consommateur et approfondir les liens avec nos clients dans le monde entier ont clairement fonctionné puisqu’elles nous ont apporté des revenus annuels et des marges brutes plus élevés », a déclaré Chip Bergh. 

Au terme de l’année fiscale 2018, la société avait 74 boutiques de plus qu’à la fin de l’année fiscale 2017. De cette façon, les revenus de l’entreprise liés à la vente directe ont augmenté de 13 % au quatrième trimestre et de 18 % sur l’année entière. 
 
Les revenus nets de l’entreprise liés à la vente en gros ont également augmenté de 7 % au quatrième trimestre et de 11 % sur l’année entière, principalement grâce aux bons résultats des Amériques et de l’Europe.

Au rayon des bonnes nouvelles, le groupe a donc amélioré ses marges, tirant les bénéfices de sa stratégie d'ouverture de boutiques et du dynamisme de ses ventes en ligne. Sa marge brute passe de 52,3 % à 53,8%. Son résultat opérationnel bondit de 467 à 537 millions de dollars. Ceci alors que le groupe précise avoir augmenté ses investissements pour la vente directe aux consommateurs et dans la publicité.
 
Les trois grandes régions du groupe affichent toutes une croissance des ventes au cours du dernier exercice. La palme du dynamisme revient à l'Europe, qui réalise une progression de 25,4 %, à 1,646 milliard de dollars (+21 % à taux de change constant). Sur le Vieux Continent, Levi's a aussi senti une décélération au cours de son dernier trimestre, avec une hausse contenue à 12,7 % (17,1 % en comparable). Les hauts et les pièces femme ont connu de très fortes hausses. Surtout, le groupe voit son résultat opérationnel progresser de 47 %, pour atteindre 293 millions de dollars en Europe.

Malgré cette hausse folle en Europe, notamment au regard de la dynamique de l'ensemble du secteur, la zone Amériques reste de loin le premier marché de Levi Strauss & Co. Et avec sa croissance de 9,7 % (+10 % en comparable), dont +7,9 % au dernier trimestre, la zone atteint 3,042 milliards de dollars de chiffre d'affaires au cours du dernier exercice. Le groupe, au-delà des résultats de Levi's, souligne la performance de son label By Signature dans la zone et relève l'amélioration des performances de son réseau de magasins. Le résultat opérationnel des Amériques enregistre une progression de 4 %.

« Nous gagnons des parts de marchés car la croissance que nous délivrons transcende les catégories. Ce résultat reflète la force et la diversification de notre business et l'évolution de Levi's en une marque lifestyle », appuie le directeur général. Car l'ambition de Levi's est bien là. Tout en conservant ses racines denim, la marque, dont une entrée en Bourse semble sérieusement envisagée, introduit de nouvelles catégories de produits lui permettant d'élargir son potentiel. Reste à voir si ces derniers développements porteront leurs fruits sur ses ventes 2019.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com