×
Publicités
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
23 mars 2020
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Li & Fung souhaite quitter la Bourse

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
23 mars 2020

Le géant hongkongais Li & Fung, spécialiste de l'approvisionnement et de la logistique dans le secteur de l'habillement, a annoncé vendredi dernier son intention de se retirer des marchés financiers. La société, actuellement cotée en Bourse, a annoncé ses derniers résultats annuels : si le résultat d'exploitation a subi une baisse de près de 23%, son bénéfice net est revenu dans le vert.


Li & Fung


Mais ces chiffres ont été éclipsés par l'annonce de son retrait de la Bourse — selon le groupe, un véhicule d'investissement, contrôlé par la famille Fung et par l'opérateur d'entrepôt logistique GLP, voudrait en prendre le contrôle. 

Les deux sociétés ont proposé de verser 1,25 dollar de Hong Kong par action, ce qui représente une prime d'environ 150% par rapport au dernier cours de clôture de l'action, à 0,50 dollar de Hong Kong, ce qui porterait la valeur du groupe à environ 871 millions d'euros. Les actions de Li & Fung se négocient actuellement à environ trois fois leur valeur d'il y a un an. 

Si on ne connaît pas en détail les motivations du groupe, il est probable que ses résultats annuels décevants ont pesé dans la balance. Pour l'exercice 2019, Li & Fung a déclaré que ses performances financières avaient été "affectées par la tendance pluriannuelle du secteur à déstocker et le taux de roulement de la clientèle, ainsi que par les fermetures de magasins et les nombreuses faillites dans le secteur de la vente au détail". 

Ces difficultés partagées par l'ensemble du secteur ont été partiellement compensées par des gains de parts de marché auprès de clients importants, notamment dans le secteur de la logistique, qui a "enregistré une croissance de son chiffre d'affaires et maintenu sa rentabilité malgré des conditions de marché difficiles et très concurrentielles". Selon le groupe, "les défis économiques ont persisté" pendant l'exercice.

En clair, son bénéfice d'exploitation a chuté de 22,9% à 228 millions de dollars américains (214 millions d'euros), en raison de la réduction de son chiffre d'affaires et de la pression sur ses marges dans le secteur de l'approvisionnement. Le chiffre d'affaires a chuté de 10,1% à 11,4 milliards de dollars (10,7 milliards d'euros), en raison des politiques de déstockage chez les clients, des fermetures de magasins et des faillites de clients, et du retrait d'un certain nombre de clients à haut risque et non stratégiques. 

La marge a gagné 0,1% pour atteindre 10,7%, surtout grâce à ses activités dans le domaine de la logistique, dont les marges sont plus élevées. Et les coûts d'exploitation ont baissé de 5,3% grâce aux progrès de productivité réalisés par Li & Fung. Le bénéfice net attribuable aux actionnaires a atteint 17 millions de dollars (15,9 millions d'euros), ce qui signale un retour à la rentabilité. Mais le bénéfice ajusté attribuable aux actionnaires a chuté de 43,9% à 74 millions de dollars (69,3 millions d'euros).

La société se dit "financièrement solide". Li & Fung "maintient un bilan équilibré, avec 932 millions de dollars de liquidités, ainsi qu'un flux de trésorerie sain et plus de 1,5 milliard de dollars de facilités bancaires".

Le groupe a "continué à maîtriser l'impact de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, la complexification des chaînes d'approvisionnement mondiales et, plus récemment, la pandémie de Covid-19. La puissance de ses activités mondiales en matière d'approvisionnement et de production a contribué à réduire les effets de ces perturbations sur ses clients".

Le PDG du groupe, Spencer Fung, est confiant : "Si nos finances ont été affectées par de nombreux obstacles dans le secteur de la vente au détail et sur les marchés mondiaux, nous avons réalisé des progrès importants dans la réalisation de notre objectif, à savoir créer la chaîne d'approvisionnement du futur en suivant notre plan triennal qui vient de prendre fin. Nous sommes en train de nous transformer : autrefois, Li & Fung était un agent analogique traditionnel ; nous serons bientôt un fournisseur de services d'approvisionnement numérique unique en son genre. Nous occupons désormais une position de leader dans le développement de produits numériques en 3D, et nous proposons toute une série de services à forte valeur ajoutée à notre clientèle."

"Nous travaillons 24 heures sur 24 avec nos clients et nos fournisseurs pendant cette période de profonde incertitude. Nos équipes sur le terrain dans le monde entier soutiennent activement nos clients, comme nous l'avons fait pendant la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, pour les aider à faire face aux perturbations de leurs activités", ajoute Spencer Fung.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com