×

Li-Ning glorifie Jackie Chan

Publié le
today 18 janv. 2020
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pour son troisième défilé à Paris, la marque chinoise Li-Ning fondée en 1990 par le champion olympique du même nom, sortait le grand jeu au Centre Pompidou - et les cartons d’invités (plus de 300) - pour célébrer son trentième anniversaire.


Jackie Chan et Li Ning



Devant un parterre d’invités - le basketteur Dwayne Wade, la DJ Honey Dijon, Stefano Pilati...- le bal s'ouvrait sur une musique traditionnelle chinoise, thème parfait pour présenter une collection signée par la super-star originaire de Hong-Kong, Jackie Chan (74 ans), la marque l’ayant choisi pour réaliser une capsule de dix pièces. Elle qui avait déjà fait appel à Stefano Pilati via sa ligne Random Identities la saison dernière autour d’une ligne de baskets et signé une autre collaboration avec Neil Barrett à l’occasion de la Fashion Week de Milan.

Une collection capsule pensée « futuriste » et déclinant des silhouettes toutes en noir et blanc inspirées par le kung-fu, l’art martial fétiche de l’acteur, et associées à des détails militaires et fonctionnels. Des pièces qui seront immédiatement en vente sur le marché chinois dès dimanche. 

Après le salut de la star Jackie Chan, la salle se réveillait dans une jungle de néons et de paysages 3D, bourrée d’écrans pixellisés, et rappelant l’univers des jeux vidéo façon années 80, et faisait défiler 50 silhouettes « pensées à l’image du créateur Li-Ning » soit un univers sportswear revisité à travers les techniques du tailoring et emprunté de futurisme.


La collection Li-Ning


Outre le défilé pendant cette Fashion Week parisienne, Li-Ning annoncait également la signature d’un partenariat de trois ans avec le Centre Pompidou, partenariat dans lequel la marque s’engage notamment à défiler au sein du centre culturel parisien, soutient la programmation sur les spectacles vivants (théâtre, danse, performance, musique), et parraine une exposition par an, la première « Matisse comme un roman » ainsi que le festival Move du Centre Pompidou.

Présentée à Paris depuis deux saisons sous un nouveau jour mode via sa ligne Premium, la marque chinoise Li-Ning, qui avait échoué à faire son entrée dans l’univers pur du sport sur le marché européen, continue à faire grandir sa popularité grâce des collaborations de renom.
 
Présente dans près de 7500 points de vente (franchises et magasins en propre) et affichant un chiffre d’affaires d’1,51 milliard de dollars en 2018, la marque semble réussir son pari d’européanisation de son marché et a récemment fait rentrer ses collections chez Foot Patrol à Paris, Slam Jam à Milan, Browns et End Clothing au Royaume-Uni.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com