Liberty : un défilé symbole du début d'une nouvelle ère

Le grand magasin Liberty a organisé son tout premier défilé mercredi, présentant la première collection de prêt-à-porter de sa propre griffe et la première collection de sa nouvelle directrice créative, Holly Marler.


Le défilé Liberty marque le début d'une nouvelle ère pour la marque britannique

Holly Marler est une créatrice expérimentée, qui a travaillé chez Alexander McQueen sous la direction du fondateur lui-même, et plus récemment chez Temperley London. Et l'influence des deux labels est visible dans la collection, mais avec une allure très Liberty dans l'ensemble.

Le défilé, organisé au quatrième étage du magasin historique avec sa galerie aménagée presque sur mesure pour un podium de défilé, était accompagné d'une bande-son musicale qui mettait en valeur la collection printemps-été 2020, qui sera présentée aux acheteurs du monde entier à partir de ce mois-ci et distribuée dans les magasins en octobre prochain.

Le défilé fait suite aux lancements récents de collections de vêtements de nuit et de maillots de bain sous la griffe Liberty, et reflète l'importance croissante de la marque dans les grands magasins.

La nouvelle collection de prêt-à-porter s'inspire d'artistes féminines surréalistes des années 1930 et du « non-conformisme et de l'esprit de liberté » du Bloomsbury Group, ce groupe d'intellectuels britanniques de l'entre-deux-guerres. Et un léger parfum 1970 plane sur l'ensemble, porté par des robes « paysannes » à volants qui rappellent les premières robes de Laura Ashley, longues et sophistiquées.

Mais l'inspiration principale est venue des archives de Liberty, qui abritent plus de 45 000 imprimés, évidemment au coeur de la nouvelle offre de la marque britannique.

Quels sont les motifs de la collection ? Le studio créatif a imaginé une collection de 45 pièces qui mettent à l'honneur les imprimés signature de la marque, comme l'imprimé « Lanthe Flower », très Art nouveau, et le motif Liberty « L » des années 1950, le tout associé dans une ambiance rétro et féminine.

Selon Holly Marler, les motifs « ont eu une influence sur la forme de chaque vêtement dès le début de la création ». « Nous voulions créer une collection de prêt-à-porter adaptée à un état d'esprit plutôt qu'à un âge ; pour une collectionneuse créative, excentrique, qui aime les belles choses et apprécie les détails cachés. »

La collection comprend des pièces de jour ou du soir - mais qui restent toujours habillées et élégantes : des jupes, des vestes, des costumes, des chemises, des robes et des mailles, une offre complète. Pour certaines pièces, les imprimés Liberty ont été mis en contraste avec des tons unis, tandis que d'autres rassemblent plusieurs motifs de la marque, tantôt en soie, tantôt en coton.

Des éléments « inachevés » ont été introduits dans la collection, notamment un ruban inversé « Liberty Silk ». On trouve également des trompe-l'oeil, de riches ornementations de paillettes et la toute première dentelle de la marque.

Comme on l'a dit plus haut, ce défilé s'inscrit dans le cadre d'un mouvement général des grandes enseignes de distribution vers l'établissement de marques propres. Dans le secteur des grands magasins, le grand rival John Lewis a connu une forte croissance grâce à ses marques propres et Liberty elle-même a déjà lancé plusieurs initiatives majeures cette année. Avec Holly Marler aux manettes, il devrait y en avoir encore beaucoup d'autres...

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterLuxe - Prêt-à-porterDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER